Présidentielle 2018 › Serges Espoir Matomba

Présidentielle 2018 : l’éducation au cœur de l’offre de Serge Espoir Matomba

Le candidat du PURS poursuit sa tournée à travers le Cameroun. Il fait de la «formation des hommes » son cheval de bataille.

Serge Espoir Matomba était dans le département du Mbam ce 25 septembre. A Ndikinimeki comme dans les autres localités qu’il a déjà visitées, le président du Peuple uni pour la rénovation sociale (PURS) a présenté son programme de campagne. Une série de proposition pour «le changement », avec comme point principal «l’éducation».

Pour le candidat Matomba, en effet, le diagnostic est clair. «Nous souffrons d’un très grand problème de mentalités, (…) d’un système éducatif malade », a-t-il affirmé le 20 septembre dernier, au cours d’un échange avec la presse. Des propos réitérés dans une interview exclusive qu’il a accordée à Journalducameroun.com, au cours de laquelle il s’est également étendu sur ses propositions en matière d’éducation et sur sa vision.

Il promet, entre autres, de mener une «refondation profonde » du projet d’éducation camerounais, en modifiant notamment la «loi d’orientation». «La loi d’orientation sur l’éducation au Cameroun, la loi qui présente le profil de Camerounais qu’on veut, est très vague. Et les résultats sont-là, nous avons des Camerounais qui s’éduquent pour devenir des subalternes, des Camerounais qui critiquent plus qu’ils ne proposent, des Camerounais qui acceptent l’environnement tel qu’il est… Il faut redéfinir ce profil. Il nous faut des Camerounais qui se surpassent, qui se remettent en cause, qui soient en lien direct avec leur culture », explique-t-il.

Selon Serge Espoir Matomba, la modification de cette loi permettra de modifier toute la structuration du système éducatif. «L’éducation est le point fondamental de notre société », martèle-t-il. Le candidat promet y consacrer toute son énergie, et annonce par ailleurs l’ouverture de 58 établissements d’enseignement secondaire dédiés au sport d’une part et à l’agriculture d’autre part, en raison d’un lycée par département.

Retrouvez l’intégralité de  l’interview de Serge Espoir Matomba ci-dessous :



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé