Présidentielle 2018 › Paul Biya

Présidentielle 2018: l’UE attend de Paul Biya qu’il unifie le Cameroun

 L’Union européenne appelle Paul Biya à unifier son pays grâce à un dialogue inclusif.

La situation socio-politique du Cameroun préoccupe l’Union européenne. Le porte-parole de cette instance a publié une déclaration le 25 octobre dans laquelle il invite les autorités à rallier « toutes les parties prenantes afin de surmonter les défis auxquels le pays fait face ».

Selon les résultats donnés par le Conseil constitutionnel, Paul Biya a été réélu avec 71,3 % des suffrages, au cours d’un scrutin marqué par des irrégularités et des fraudes massives.

L’Union européenne (UE) déplore le fait qu’une partie de la population n’ait pas pu participer au vote, même si les élections se sont globalement tenues dans le calme. « L’UE rappelle sa préoccupation par rapport à la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays », a souligné la déclaration.

Pour l’UE, la résolution « pacifique et durable » du conflit passera par la considération des propositions de la société civile et des autorités religieuses. L’UE demande aux autorités camerounaises de mettre au plus tôt en place « un processus de dialogue avec tous les acteurs qui sont en faveur à la paix ».

Pour ce qui est de l’élection présidentielle, la mission d’observation électorale de l’Union africaine a recommandé « un renforcement du cadre légal et institutionnel des élections au Cameroun, susceptible d’accroître la confiance des électeurs dans le processus électoral et de le rendre plus inclusif ». L’UE considère de telles réformes comme cruciales et se tient prêtes à les accompagner.

 



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé