Société › Faits divers

France: Deux i Phone explosent

Ces cas d’explosions viennent s’ajouter à une liste d’incidents causés par les produits de la société Apple

Après l’explosion de deux i Phones Apple, la commission européenne invite la marque à fournir des explications. Le premier incident est signalé en Aix en Provence le vendredi, 25 juillet 2009. Au moment des faits, Romain et sa copine Delphine discutent sur la terrasse de la maison quand tout à coup le téléphone appartenant à Delphine se met à crépiter avec insistance. Je l’avais dans la main et l’écran s’est mis à se fissurer raconte Delphine. Romain surpris s’empare du téléphone pour savoir ce qui se passe. Quelques secondes après, celui ci explose et un bout de verre va se loger dans son il. Sa mère médecin nutritionniste de formation lui donne les premiers soins et lui indique un ami ophtalmologue. L’écran du téléphone fendu de toutes parts se craquelle de plus en plus. Nous l’avons entouré de sparadrap mais il continuait à rejeter des fragments de verres de pas plus d’un demi-millimètre ajoute Romain. Les deux jeunes assurent que le i Phone n’était ni en surchauffe ni n’est tombé au moment ou celui-ci explose.

En recherche d’explications, la mère de Romain appelle le service des relations clientèles d’Apple le matin du lundi 10 août 2009. Mais la conversation tourne au vinaigre. Contacté par La Provence, la société Apple se retranche dans la possibilité d’un cas isolé en affirmant n’avoir jamais entendu parler d’un i Phone qui ai explosé.

Quatorze jours après le premier incident, c’est en lisant le précédent article dans La Provence.com, qu’Edouard un jeune marseillais avertit le journal au vu la similitude des cas. Après avoir constaté le problème, il avoue avoir contacté Apple à deux reprises, qui lui aurait demandé s’il n’avait pas été blessé avant de lui déclarer que son téléphone ne pourrait pas être changé. Car selon le service client ce genre de casse ne pouvait qu’être dû à un choc explique Edouard. Cependant Edouard est formel en déclarant que le soir où il a constaté les fissures, le téléphone n’est pas tombé. Mais la série ne s’arrête pas là. Car le lendemain, un vendeur d’une boutique SFR du Var, contacte La Provence pour signaler deux cas similaires rencontrés dans son magasin.

Suite d’une série
Ces cas sont toutefois la suite d’incidents signalés plus tôt avec les produits Apple, dans d’autres pays. En effet, une semaine avant le cas d’Aix en Provence, une jeune anglaise de 11 ans était en photo dans le Times avec ce qu’il restait de son iPod Touch après son explosion. La jeune fille le tenait dans la main, lorsque le baladeur Mp3 se serait mis à chauffer et à siffler. Le père de l’adolescente a juste eu le temps de le jeter avant que celui-ci explose. Heureusement personne n’a été blessé mais dans d’autres circonstances, tout le monde n’a pas eu cette chance.

Aux Etats Unis c’est un jeune américain qui se serait retrouvé face au phénomène de l’i Pod explosif rapporte le journal La Provence. Celui-ci aurait commencé à chauffer avant de manière alarmante, au point de brûler ses vêtements avant d’exploser. Il s’en est sorti avec la jambe brûlée. Au Japon, depuis un an le gouvernement à même émis un avertissement officiel contre les i Pod nano après le recensement de quatorze cas d’embrasement. Apple qui jusqu’à ce jour ne s’est pas exprimé sur ces phénomène auprès des médias, a déjà sur le marché du multimédia plus de 26 millions d’i Phone et près de 200 millions d’i Pod.

I pod
bestofmicro.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut