› International

France: Le parlement adopte la loi sur le mariage pour tous!

Le pays devient ainsi le 9e Etat européen et le 14e dans le monde à légaliser le mariage homosexuel

331 voix pour contre 225 voix contre, c’est le résultat du vote solennel sur le mariage pour tous qui a eu lieu hier, mardi 23 avril 2013 à l’Assemblée nationale française. Lequel vote s’est soldé sans surprise par l’adoption de la loi autorisant le mariage homosexuel en France. Peu avant le vote la ministre de la justice Christiane Taubira a affirmé que les premiers mariages homosexuels pourraient être célébrés au mois de juin prochain. La garde des sceaux a tout de même précisé que cela n’était possible que si le recourt que compte faire l’opposition au conseil constitutionnel soit rejeté. Ce conseil dispose donc d’un mois pour se prononcer, et si le texte est confirmé, le président de la république aura 10 jours pour promulguer la loi.

Mais malgré cette première adoption, la lutte ne s’arrête pas pour les détracteurs du mariage pour tous. Ils ont été plusieurs à manifester mardi à Paris après l’adoption du projet de loi à l’Assemblée nationale dans l’après-midi. Des incidents ont aussi éclaté le soir près de l’Assemblée nationale, où des opposants s’en prenaient violemment aux forces de l’ordre et aux journalistes. Toutefois, du centre à l’extrême droite, tous se préparent à continuer la lutte et comptent sur d’ultimes recours pour bloquer la loi. Il s’agit du recours devant le Conseil constitutionnel qui reste d’ailleurs le plus officiel. Ils espèrent une censure du texte par les neuf Sages. L’opposition travaille depuis des semaines avec des juristes sur des failles de la loi qui pourraient la remettre en cause. Le Conseil constitutionnel pourrait en effet apporter quelques rectifications, notamment sur la question de la filiation. La loi rompt tout lien juridique avec les parents biologiques et établit un nouvel acte de naissance de l’enfant adopté qui remplace l’ancien. Les enfants de couples homosexuels ne disposeront donc que d’un état civil les faisant apparaître comme « né de » deux personnes de même sexe. Or l’article 310 du code civil stipule que tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes droits et les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leur père et mère.

Les opposants au mariage homosexuel se font entendre en France.
lavenir.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut