Personnalités › Diaspora

France: mobilisation en soutien à un Camerounais menacé de licenciement

Manifestation de la CGT devant les locaux de Privilège le 26/2/2018. ©Droits réservés

La CGT a manifesté lundi devant le siège de l’entreprise Privilège, dans la ville de Tours, pour protester contre le refus de ladite structure de payer la caution de 380 euros pour régler la situation administrative de son employé.

Un Camerounais installé en France depuis sept ans est menacé de licenciement et son séjour dans ce pays est remis en cause. L’infortuné aurait changé de statut matrimonial, selon le site Lanouvellerepublique.fr. Ce qui aurait entraîné la perte de son titre de séjour sur le sol français.

Seule option: acquérir un titre de travail. Mais pour le faire, il aurait fallu que son employeur, l’entreprise Privilège, spécialisée dans la gardiennage, paye la somme de 380 euros (249 823 francs CFA) auprès de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Oif). Ce à quoi elle se refuse.

Toutes choses qui ont conduit la Confédération générale du travail (CGT) – un syndicat français de salariés –  à se mobiliser, le lundi, 26 février, devant les bureaux de Privilège à Tours, à l’Ouest de la France en soutien à ce Camerounais.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé