Personnalités › Success Story

Françoise Foning: objet scientifique à l’Université de Dschang

Gervais Damlabeng, doctorant, a consacré à la défunte maire de Douala V, sa thèse de Master en science politique soutenue en 2010.

« Les femmes dans l’espace politique au Cameroun: le cas de Françoise Foning ». Le titre est celui de la thèse de Master en science politique de Gervais Damlabeng, soutenue en 2010 à l’Université de Dschang. Dans ce travail, il était question de « l’action de Françoise Foning dans le champ politique camerounais. Il s’est agi de saisir et d’analyser sa trajectoire dans ce champ: son entrée en politique, les actions qu’elle a posées, les perceptions desdites actions par l’opposition politique camerounaise. Tout cela fait que nous avons posé Françoise Foning comme entrepreneure politique », souligne l’auteur.

Après ses analyses, ce doctorant de science politique spécialisé dans les questions de genre est arrivé à la conclusion que « parler de Françoise Foning comme femme politique, c’est d’abord envisager un acteur de mobilisation. C’est ensuite voir un entrepreneur politique. Enfin, l’on peut percevoir un acteur de fidélité politique qui se traduit par un investissement conséquent ». Gervais Damlabeng trouve qu’elle était un exemple de loyauté vis-à-vis des idéaux politiques de Paul Biya et du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Par ailleurs, elle a su mobiliser son statut de « mère ». Ce qui fait dire au chercheur qu’ [« ‘elle a puisé dans la conception de la société politique traditionnelle et elle a transposé cela dans le développement de la société politique moderne »]. Ce d’autant plus que, fille du chef Johnny Baleng dans le groupement Bafou, elle a appris les fonctions de représentation en jouant le rôle de liaison entre les enfants de sa génération et son père.

Parcours
D’un point de vue historique, Françoise Foning, soutient l’auteur de la thèse, a fait son entrée en politique dans la décennie 1970 dans le parti unique d’alors, l’Union nationale du Cameroun. Soutenue par les Hommes d’affaires Bamiléké de Douala, elle sera présidente de sous-section. Elle se fait remarquer au congrès de Bamenda en 1985 ayant débouché sur la naissance du RDPC, en montrant notamment sa capacité de mobilisation. Plus tard, elle posera un acte d’investissement politique payant, en défilant sous les couleurs de son parti à Douala pendant les années dites de braise. Cette fidélité politique a débouché sur le parcours qu’on lui a connu: maire de Douala V, député, présidente de section du RDPC.

La thèse de science politique de Gervais Damlabeng a été dirigée par le Prof. Hilaire de Prince Pokam. À l’issue de la soutenance en 2010, le jury, présidé par le Prof. André Tchoupie, lui a décerné la note de 15.5/20. Ce qui lui a permis de prendre une inscription en thèse de doctorat Ph.D. Il y poursuit des recherches sur l’entrepreneuriat politique sous la direction des Professeurs Ibrahim Mouichie de l’Université de Yaoundé II et Hilaire de Prince Pokam de l’Université de Dschang. En réalisant cette thèse, son auteur a montré que les personnalités, non intellectuelles mais au parcours atypique, intéressent les chercheurs de l’Université de Dschang. Il se dit désormais en attente d’un éditeur, pour publier ce travail sous forme de livre.

Gervais Damlabeng, doctorant
journalducameroun.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé