Culture › Livres

Francophonie: La langue française se rapporte dans le monde

A Douala et sur l’étendue du territoire camerounais, le français progresse

Ils sont 44% des apprenants de la langue française se situant géographiquement en Afrique subsaharienne. C’est dans cette zone que dans les années 2050, l’on retrouvera le plus grand nombre de parlant français dans le monde. Voilà le constat qui ressort du rapport 2010 publié sur la situation de cette langue dans le monde par l’observatoire de la Langue française de l’Organisation internationale de la Francophonie. La cérémonie de présentation à eu lieu à Paris en présence de l’administrateur Clément Duhaime et du responsable de l’observatoire Frédéric Bouilleux. Trois années de collecte de données partout dans le monde ont été nécessaires pour produire ce document de près de 400 pages. Et c’est en Amérique du nord que les statistiques sur la langue française en Afrique ont été disponibles et les plus efficaces à l’analyse. Une analyse rendue possible grâce à la panoplie d’outils méthodologiques utilisés pour produire le document qui fera la joie de certains délégués francophones au prochain sommet de l’Organisation ce mois d’octobre à Montreux en Suisse.

Les grandes tendances de la langue française font état de ce que, même si les évolutions sont difficile à mesurer, on constate une relative progression du nombre d’apprenants du et en français dans le monde avec une dynamique particulière en Afrique. Au Cameroun, grâce à une enquête menée dans la ville de Douala (région du Littoral) depuis 2008, on a pu mesurer la connaissance et l’utilisation de la langue française au sein de la population. Ainsi, plus de 90% des «Doualais» parlent, lisent, écrivent et comprennent français. Pour 1255 individus de plus de 15 ans interrogés, la connaissance du français est indispensable et importante à 96% pour faire des études supérieures, 94% pour faire des démarches administratives, 97% pour s’informer dans les médias, 94% pour obtenir un travail et 77% pour réussir dans la vie. En somme, une majorité des personnes interrogées pensent que la langue française progresse au Cameroun. Un pays bilingue dont l’anglais et le français sont les langues officielles, d’enseignement, de travail, de justice et des médias.

Séquencé en quatre parties, le rapport est agrémenté de nombreuses cartes et se veut accessible. Les informations disponibles permettent ainsi de revenir sur des estimations chiffrées des francophones; l’actualité et l’étude de l’enseignement du et en français dans le monde; la position du français comme une grande langue dans le monde. Pour cela, le rapport se base que l’actualité culturelle francophone, les principaux acteurs de la francophonie médiatique et internationale, la place de la langue sur l’Internet, . Dans la dernière partie, l’ouvrage édité chez Nathan aborde l’actualité présente de la langue française. En 2010, quelles seraient les perspectives? Elles se résument à la vie de la langue française, sa place et son utilisation dans la recherche scientifique et enfin les politiques à mettre en uvre dans les pays du Nord.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut