Eco et Business › Transports

Fret maritime : le Cameroun prolonge à fin mai l’abattement de 80%

DCIM100MEDIADJI_0074.JPG

 

La décision est contenue dans une note signée le 28 février 2022 par le ministre des Finances.

La réduction de 80% du taux de fret à prendre en compte pour la détermination de la valeur en douane des marchandises importées par voie maritime a été prorogée. Concrètement, cette mesure, qi devait expirer le 28 février 2022, est prorogée au 31 mai 2022.

La stratégie vise à neutraliser les effets de l’augmentation du fret maritime. Par exemple, à fin 2020, le fret pour un conteneur de 20 pieds coûtait 1060 euros soit 700 000 F CFA environ. A fin 2021 ce même conteneur oscillait entre 1600 et 2200 euros ; entre 1.05 million et 1.44 millions F CFA en provenance d’Asie ou d’Asie.

« Cet abattement permet donc aux importateurs de payer sensiblement la même chose qu’avant les effets du Covid-19 », indiquait Guy Innocent Diffouo, chef cellule de la législation à la direction des Douanes.

Il faut néanmoins noter que, si la mesure est bénéfique pour les importateurs, les caisses de l’Etat par contre vont perdre de l’argent. « L’abattement de 80% sur la somme à payer pour l’acheminement des marchandises devraient créer un manque à gagner de 40 à 45 milliards F CFA par trimestre.

Pour mémoire, la décision du ministre Motazé survenait après les plaintes et menaces du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam). Le patronat envisageait, alors, une cessation des activités d’importation et de production des entreprises dès janvier 2022, en l’absence de mesures gouvernementales fortes permettant de résister à l’envolée des cours des matières premières et du fret sur le marché international.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé