› International

Gabon: Le président par intérim est une femme!

Rose Francine Rogombé, 66 ans, prête serment ce mercredi, 10 juin. Portrait

Née à Etomba au Gabon, Rose Francine Rogombé est depuis ce mercredi, 10 juin 2009, la première femme à occuper, même si c’est à titre provisoire, la fonction de chef d’Etat dans ce pays francophone. Première magistrate du Gabon, elle est montée en grade au fil des années. Après de brillantes études en France, elle retourne au pays natal et intègre le corps de la magistrature en tant que juge d’instruction. Elle devient substitut du procureur, vice-présidente du tribunal de grande instance de Libreville, puis procureur. Elle occupe ensuite le poste de conseillère à la fois à la chambre judiciaire de la cour suprême, et à la chambre administrative de Libreville. Dès lors, les portes du gouvernement lui tendent les bras, compte tenu de ses compétences. Elle est nommée secrétaire d’Etat à la promotion féminine et aux droits Humains. A côté de sa fonction, Rose Francine Rogombé n’hésite pas à tendre les bras au ciel pour remercier Dieu des merveilles accomplies dans sa vie. Elle obtient d’ailleurs en 2007, une licence en théologie. Elle conjugue aisément religion et politique puisqu’en 2008, elle occupe la première place à l’issue des élections locales de Lambaréné. Elle devient conseiller municipal avant d’accéder au poste de sénateur de cette commune le 18 janvier de la même année. C’est la première fois qu’une femme occupe cette fonction au Gabon.

16 février 2009, Rose Francine Rogombé devient la toute première femme également, à occuper le poste de présidente du sénat. Une ascension largement applaudie par les gabonais et gabonaises, puisque sa confirmation à ce poste a été interprétée comme un exemple pratique de l’accession des femmes à des grands postes de responsabilité au Gabon. Les exemples qui traduisent justement l’accession des femmes aux postes de décisions sont nombreux : Marie – Madeleine Mborantsouo est à la tête de la cour constitutionnelle, Yolande Biké est au secrétariat national du Parti Démocratique du Gabon (PDG), .

Une femme assez effacée dans le paysage politique gabonais
Influencée par ses pères spirituels Omar Bongo et Georges Rawiri, l’ex président du sénat, cette juriste bien que réputée, n’a pas joué de rôle majeur sur la scène politique gabonaise ces dernières années, préférant la discrétion. Son regard franc et direct, c’est une femme d’expérience qui derrière ses lunettes, est appelée à scruter le pays depuis le sommet, comme lui confère son actuel poste de présidente pas intérim, après la vacance du pouvoir constaté par le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong suite au décès le 8 juin 2009, du président gabonais, Omar Bongo en Espagne. Rose Francine Rogombé lors de sa prestation de serment, la main droite levée, a juré de respecter la constitution (.) d’être juste envers tous.

Rose Francine Rogombé, président par intérim du Gabon
www.senatgabon.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut