Galeries photos

La ville d’Eseka, un an après la catastrophe du 21 octobre 2016

Publié le 20.10.2017 à 17h04

La vie a repris son cours normal dans la ville d’Eseka un an après la catastrophe du 21 octobre 2016. Depuis l’esplanade de la gare, l’on peut encore voir les épaves des wagons du train 152. Certains ont été extraits du ravin dans lequel ils s’étaient engouffrés le jour de cet accident. La mauvaise herbe a commencé à faire son nid dans les wagons en souffrance. La société Camrail n’aurait pas encore décidé du sort de toute cette ferraille.

Retour en haut