Société › Société

Garoua: 118 détenus blessés à la prison centrale (bilan officiel)

L’on enregistre aussi 13 policiers blessés à la suite de la rixe survenue le week-end entre les détenus et les forces de l’ordre, ainsi que trois décès de suite de «piétinement»

La protestation entamée mercredi dernier par les détenus de la prison centrale de Garoua, et qui a dégénéré dimanche face aux éléments des forces de l’ordre, a fait trois morts, d’après un bilan officiel présenté par le gouverneur du nord lundi, 14 mars, en fin de journée, sur les ondes de l’office de radiodiffusion public.

Selon les chiffres présentés par Jean Abate Edi’i, trois détenus ont perdu la vie dans ce qu’il a qualifié de «mouvement de foule et de piétinement». Le bilan fait aussi état de 13 policiers blessés, 118 détenus également blessés, dont 30 «avec des fractures».

Tout est mis en uvre pour que le pénitencier retrouve son rythme normal de fonctionnement, a déclaré le gouverneur.

La prison centrale de Garoua, qui compte un peu plus de 1700 détenus, a connu un mouvement d’humeur mené par les détenus le 09 mars. Ces derniers se plaignaient notamment de la chaleur étouffante régnant dans leur cellule. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont refusé de regagner leur cachot. Pour régler la situation, le régisseur a commandé des ventilateurs plafonniers, ce qui n’a pas suffi pour calmer les prisonniers. Samedi, une bagarre déclenchée entre les prisonniers a abouti à la mort d’un de ces derniers. Ses amis choisissant par la suite de se rendre justice. Le régisseur de la prison a fait appel au gouverneur de la région du Nord pour obtenir du renfort en hommes afin de calmer la situation. D’où l’intervention donnée dimanche.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé