Société › Faits divers

Garoua: cinq blessés dans des échauffourées avec des gendarmes

Une vue de la ville de Garoua (c) Droits réservés

Des gendarmes ont été pris en chasse par la population du quartier Ngalbidje après avoir blessé quatre personnes par balles.

Cinq blessés et un véhicule de la gendarme incendié, c’est le résultat des échauffourées enregistrées mercredi, aux environs de 5h du matin, entre les gendarmes et les habitants de Ngalbidje, une banlieue de Garoua (Nord-Cameroun). L’information est relayée par le quotidien Le Jour, édition du 21 mars 2019.

L’incident est survenu après que des gendarmes ont fait irruption dans un domicile privé. Ils y auraient essayé de sortir le propriétaire par la force ce qui aurait alarmé sa fille de 14 ans. C’est cette dernière qui alerte le voisinage par ses cris. La population s’est immédiatement interposée et les gendarmes ont tiré trois coups de sommation pour disperser la foule. La population ne s’est pas exécutée. Les gendarmes ont ouvert le feu sur la population et cinq personnes ont été blessées. Le véhicule des gendarmes a été incendié dans la foulée.

 

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé