Personnalités › Success Story

Garoua: Le général Hyppolite Ebaka passe la main

Il laisse le commandement de la troisième région militaire interarmées au colonel Frédéric Ndjonkep Meyomhy, installé mardi

Le nouveau commandant de la Troisième région militaire interarmées (RMIA), le colonel Frédéric Ndjonkep Meyomhy, a été installé dans ses fonctions mardi, 19 août 2014, à Garoua par le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o. Le nouveau promu a reçu le drapeau national lors d’une cérémonie organisée à la place des fêtes du Boulevard de l’indépendance de Garoua, en présence du commandant sortant, le général de brigade Hyppolite Ebaka, qui y a passé deux ans.

Le colonel Frédéric Ndjonkep Meyomhy a été porté à la tête de la troisième RMIA le 14 août dernier, suite à des décrets présidentiels réformant le commandement territorial de l’armée et désignant de nouveaux hommes au sein du ministère de la Défense et de l’Etat-major de l’armée. Le nouveau commandant, qui est né à Garoua le 11 novembre 1960, aura ainsi à diriger une région militaire dont le poste de commandement est basé à Garoua et qui contrôle les régions de l’Adamaoua et du Nord, à l’exception du département du Mayo-Louti.

Ce dernier, avec pour chef-lieu Guider, a été reversé dans la nouvelle région militaire, la 4ème RMIA, basée à Maroua. Au tableau des défis qui attendent le nouveau commandant de la troisième RMIA, tel que présenté par le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, figure le contrôle des réfugiés et de la circulation des militaires démobilisés, la lutte contre le braconnage ainsi que l’orpaillage clandestin, et, dernier et non le moindre, la lutte contre les incursions de la secte Boko Haram.


rdpcpdm.cm)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé