Société › Société

Garoua: Le gouverneur Joseph Otto Wilson fait le tour du propriétaire

Il a entamé lundi sa tournée de prise de contact dans les délégations régionales, les établissements publics et para publics de la ville

Installé dans ses nouvelles fonctions le 17 avril dernier par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi, le tout nouveau gouverneur de la région du nord, Joseph Otto Wilson, a entamé le lundi 07 mai dernier, la visite des services régionaux de sa sphère de compétence. Il s’agit pour lui de prendre le pouls du fonctionnement de ces services qui doivent l’accompagner dans l’accomplissement de ses missions, afin de répondre aux préoccupations de la région dont il a la charge. Sur les 4 départements que compte la région du Nord, le gouverneur a choisi de commencer sa visite au centre urbain avant de se lancer dans les autres localités. Il va s’en dire qu’en en cette saison pluvieuse, il y a des raisons de s’inquiéter sur l’accessibilité à certaines zones enclavées.

La première étape de cette tournée a concerné les services de son état major et les différents services déconcentrés de l’administration territoriale. Le gouverneur a également visité la 3e région militaire et la légion de gendarmerie. A la base aérienne de Garoua, le patron de la région du nord a relevé pour le déplorer, l’insécurité, à cause de sa clôture trop basse. Il a également visité l’antenne régionale de l’ART (Agence de Régulation des Télécommunications), l’hôtel des transports, le bâtiment des enseignements secondaires pour ne citer que ceux là. A certains endroits, l’insuffisance des moyens roulants a été relevée, même si d’autres services en ont assez. Au niveau de la communauté urbaine de Garoua, le délégué du gouvernement, El hadj Amadou Bouba a présenté au nouveau gouverneur les grands chantiers en cours de réalisation ou à venir. Il a cité la construction de la salle des fêtes, la gare marchandises, la réhabilitation de la voirie urbaine, l’aménagement des lieux de loisirs, la construction d’une tribune municipale pour les fêtes, l’électrification rurale, la réintroduction du transport interurbain par bus etc. « Je suis là pour toucher du doigt les réalités du fonctionnement des services et ensemble, nous allons réussir à accomplir la très haute mission qui nous est assignée », a déclaré le gouverneur à tous les chefs de services qu’il a eu à visiter.

Sur les 17 structures visitées, les principaux problèmes soulevés tournent autour du manque d’infrastructures et de personnels, malgré la présence des jeunes recrutés à la fonction publique dans le cadre du recrutement spécial de 25 000 jeunes. A titre illustratif, toutes les sous – préfectures du département de la Bénoué (soit 12 au total) n’ont que 4 adjoints dont 2 viennent d’être appelés à faire valoir leurs droits à la retraite. Autre problème, le manque de bureaux pour les nouvelles recrues. « Il va falloir attendre que l’un se lève pour céder place à un autre », a remarqué M Eloundou Jean-Claude, sous -préfet de l’arrondissement de Garoua 2ème. A Garoua III, il a été relevé le retard accusé par les financements et le manque des réserves foncières pour la construction de nouveaux bâtiments. Par ailleurs, il faut 14 millions pour installer la lumière dans le nouveau local flambant neuf de la sous-préfecture de l’arrondissement de Garoua III. « La sous-préfecture dépense 5 000 Fcfa par jour pour le carburant afin de faire fonctionner le groupe électrogène» a déclaré Manu Diguir, sous-préfet de l’arrondissement de Garoua III.

Joseph Otto Wilson, nouveau gouverneur de la région du nord Cameroun
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé