› Eco et Business

Gaz de Logbaba : Les premières ventes annoncées d’ici la fin de l’année

L’entreprise Victoria Oil and Gas dont la filiale camerounaise Rodeo Development Limited est attributaire de la licence d’exploitation, annonce être à la fin des premiers travaux.

L’entreprise Victoria Oil and Gas (VOG), a fait savoir qu’elle avait achevé la mise en place des installations de production et les tests y afférant, dans la localité de Logbaba à Douala (Capitale économique du Cameroun)à travers sa filiale Rodeo Development Limited. « Nous espérons débuter avec les premières ventes d’ici la fin de l’année», peut on lire dans un communiqué diffusé par l’entreprise.
L’entreprise a aussi fait part de ce qu’elle avait achevé la construction d’un pipeline long de 5 kilomètres et qui devrait transporter le gaz de son lieu d’extraction initial vers le hub de distribution de la MAGZI (Mission d’Aménagement et de Gestion des Zones Industrielles). Les installations de production ainsi achevées, devraient permettre à l’entreprise de séparer et de stabiliser le condensat avant qu’il ne soit transporté par camion à 60 km de là, à la raffinerie de la SONARA (société nationale de raffinage) à Limbe. Victoria Oil and Gas espère vendre 160 b / j de condensat vers la fin d’année 2012, passant à 880 b / j de condensat en fin d’année 2014. Les condensats, sont un type de pétrole léger ou encore hydrocarbures qui, gazeux dans le gisement, se condensent une fois refroidis par la détente en tête de puits. L’entreprise a aussi projeté de fournir en gaz, près de 20 clients, une fois qu’elle aura achevé la construction de 34 kilomètres de pipeline supplémentaires.

Victoria Oil and Gas a réussi le pari de boucler presque seul, les travaux de finition des installations de production. Fin juillet 2011, le partenaire américain RSM Production Corporation qui détenait 38% des parts sur le projet s’est retrouvé en défaut de contribution, et VOG s’est retrouvé presque seul avec 95% des parts contre seulement 5% pour le gouvernement camerounais. Le gaz représente un enjeu important dans le secteur énergétique au Cameroun. Les besoins émanent notamment de la production d’énergie électrique. « Le gaz est d’abord une source d’énergie extrêmement bénéfique. Il contribue à la production d’une énergie plus propre, donc il y a là un gain réel pour l’environnement » explique un expert.
Par ailleurs, »l’utilisation du Gaz devrait permettre aux entreprises d’atteindre des objectifs de production plus pertinents, ce qui signifie: plus d’emplois et plus de compétitivité pour l’industrie camerounaise. L’utilisation du gaz n’engendre pas trop de frais d’entretien, et les installations s’amortissent sur une période plus longue » précise Jonathan Scott Barett, le DG de RDL, au moment du lancement des travaux. « Il limite en outre des périodes de fermeture pour nettoyage, qui sont facteurs de risque d’interruption dans la chaîne de production. Enfin, et c’est l’un de ses plus grands avantages, les entreprises qui choisissent de se mettre au gaz, aurons avec nous, une vision claire de leurs dépenses énergétiques, puisque nous leur fixerons un prix forfaitaire valable sur cinq ans. Cela permettra d’avoir une maîtrise des coûts de l’énergie consommée sur une période relativement longue » conclut le directeur général de la filiale camerounaise de VOG.

Le Pipeline de 5 kms du lieu d’extraction vers le hub de la MAGZI à Douala est achevé
Victoria Oil)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé