Personnalités › Success Story

Gérémi Njitap et Rigobert Song poussés vers la sortie

Les deux vétérans n’ont pas débuté la rencontre hier face à la Tunisie; Le Guen semble avoir entendu les cris des supporters.

Song et Geremi débutent au banc
Lors de la conférence d’avant match, Paul Leguen annonce que la composition du 11 entrant est ouverte et que personne n’est sûr d’y figurer. A la présentation des joueurs retenus pour débuter la rencontre, les noms des deux Achille, Emana et Webo, ne figurent pas. Mais de nombreux fans marquent plus leur satisfaction quand ils réalisent que Rigobert Song et Geremi Njitap sont sur le banc des remplaçants. Après les deux premières rencontres de poule, les critiques sont allées grandissantes, surtout à l’encontre de Rigobert Song, l’emblématique capitaine des lions indomptables, avec un record absolu de sélection en équipe nationale. Personne n’a vu venir le sélectionneur Paul Leguen. Beaucoup d’experts pensaient que malgré les critiques qui pèsent sur eux, Geremi Njitap et Rigobert Song allaient débuter le match, avec Nicolas Nkoulou en défense central.

Joseph Antoine Bell parle d’une contre-performance collective
Au Cameroun pourtant, la polémique s’est vraiment ouverte. La position de Joseph Antoine Bell, ancien gardien de but de l’équipe nationale de football du Cameroun veut voir dans les contre-performances de début de compétition des lions une raison collective: Il ne faut pas oublier que le Cameroun sort des matches qualificatifs un peu poussifs, même s’il revenait de tellement loin qu’on a préféré ne retenir que des victoires. On n’a pas souvent regardé la manière, ni la qualité des adversaires en face. Aujourd’hui, ça se complique davantage parce que la Coupe d’Afrique des Nations est un poil au-dessus du niveau des qualifications. C’est le sentiment que j’ai affirme-t-il, avant de rajouter que Le Cameroun, pour être sorti des qualifications, s’est cru guéri, ce qui a d’ailleurs poussé probablement à cette préparation qui a été écourtée. Je crois que quatre ou cinq jours supplémentaires de préparation ne leur auraient pas fait de mal.

Les deux joueurs ont montré un visage peu rassurant
Cet avis bien que pertinent au vue de la rencontre contre la Tunisie, n’est pas celui des supporters qui eux s’arrêtent sur une série de faits. Sur les trois premiers buts pris par le Cameroun, Rigobert Song était toujours au départ de l’action. C’est sur sa faute de marquage que le Gabonais Daniel Cousin a concrétisé une occasion de but. Face à la Zambie Njitap est auteur d’une mauvaise relance et les Zambiens récupèrent le Ballon. Song est battu à la course et voulant dégager son camp, il provoque un but contre son camp. Sur le deuxième but zambien, c’est encore sur une erreur de marquage de Song. Pour ce qui est de Geremi, on lui reproche et cela depuis longtemps déjà, son immobilisme parfois nocif sur son couloir d’évolution. Le public camerounais très exigeant au regard des sommes dépensées sur leur équipe phare est très intransigeant.

Dans tout le pays, certaines voix, les plus nombreuses, souhaitent le départ des vieux joueurs. Il semble pourtant que le match contre la Tunisie ait été un bon déterminant pour la suite. Les jeunes joueurs n’ont pas confirmé, la qualification pour le deuxième tour s’est obtenue dans une profonde incertitude. Le prochaine rencontre oppose les lions aux égyptiens. Des Pharaons qui jusqu’ici ont momifié tous leurs adversaires.

Rigobert Song
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé