International › APA

Ghana: police et armée déployées pour le confinement

Le gouvernement ghanéen a déployé plus de 37.000 policiers et soldats à travers le pays pour faire respecter le confinement partiel destiné à contenir la propagation du coronavirus.La Directrice des affaires publiques du Service de police du Ghana, Sheila Abayie Buckman, a déclaré mardi que quelque 35.000 policiers et 2.000 militaires avaient été déployés dans la région du Grand Accra, la région d’Ashanti et Kasoa dans le centre du pays.

Le président Nana Addo Dankwa Akufo Addo a annoncé un confinement partiel de deux semaines à compter du 30 mars pour lutter contre la pandémie de coronavirus à l’échelle nationale.

Entre autres mesures, le Président Akufo-Addo a imposé des restrictions à la circulation des personnes dans la zone métropolitaine peuplée du Grand Accra, la zone métropolitaine de Kumasi et Kasoa pendant 14 jours.

Cela signifie que toutes les personnes résidant dans ces zones doivent rester chez elles pendant deux semaines ou 14 jours, à l’exception des médias, des parlementaires, des compagnies d’électricité, entre autres parties prenantes.

Seuls les mouvements essentiels sont tolérés, tels que les sorties pour se procurer de la nourriture, de l’eau et de médicaments, les transactions bancaires ou les toilettes publiques. Mais, dans la mesure du possible, il est conseillé aux gens de rester à la maison.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé