Culture › Musique

Gospel: Alain Moloto le leader du groupe Gaêl est décédé

Le chanteur Gospel et Guide du groupe Adorons L’Eternel, Alain Moloto s’est éteint vendredi 02 Aout de suite d’un empoisonnement

La musique congolaise moderne a perdu une de ses figures de proue. Alain Moloto est décédé, vendredi 2 août, à Kinshasa des suites d’une longue maladie à l’âge de 52 ans. Celui-ci avait été empoisonné et luttais depuis plus de 2 mois contre le poison qui s’insinuait au plus profond de sa chaire. Le patron du Groupe adorons l’Eternel (GAEL) était un artiste compositeur très connu dans les milieux évangéliques en RDC et à l’étranger.

Né à Kisangani dans la Province Orientale de la RDC, le 27 juillet 1961, Alain Moloto était troisième d’une famille de quinze enfants. Marié à Christine Tshiabu il laisse quatre enfants au terme de treize années de vie conjugale. L’auteur de Shilo, Divine amour et bine d’autres chansons religieuses a effectué une grande partie de ses études dans la ville de Lubumbashi avant de rejoindre Kinshasa pour les humanités et les études supérieures. Alain Moloto a débuté ses études supérieurs en 1983 à l’ISC (Institut supérieur de commerce) où il s’était engagé dans le théâtre universitaire dans lequel il écrivait particulièrement des chansons françaises dans le cadre de la dramaturgie. Il y joue le rôle de chantre et de parolier. Sa grande et merveilleuse surprise est qu’en dehors du théâtre, les gens s’intéressaient vraiment à ses chansons. Moloto est ainsi poussé un peu plus tard à embrasser une carrière en solo. Le groupe musical Gael a déjà perdu trois de ses membres les plus actifs en l’espace de quelques semaines. Il s’agit de Marthe Bulayi, Christian Mvuanda et Alain Moloto.

Alain Moloto le leader du groupe Gaêl
avisdupublic.org)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut