Sport › Autres sports

Grand Prix Cycliste International Chantal Biya: 12 Camerounais sur le départ

Ils seront en compétition pour la succession de l’Erythréen, Mekseb Debesay, vainqueur de l’édition 2014 du tournoi

Le premier coup de pédale de l’édition 2015 du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya sera donné demain, mercredi 14 octobre 2015, dans la ville de Douala, capitale économique du Cameroun. Le Cameroun sera représenté par 12 cyclistes avec comme tête de fils Clovis Kamzong Abossolo, classé troisième lors de l’édition précédente. La plus grande absence est celle de Yves Ngue Ngock. Le camerounais le plus titré de la compétition (deux victoires en 12 éditions) n’a pas été retenu par le staff technique. Mais ses compatriotes sont déterminés à donner une troisième victoire finale au Cameroun.

Et pour les booster d’avantage, les Fédérations camerounaises de cyclisme (Fécacyclisme) leur a versé les primes olympiques de différentes catégories et de participation cinq jours avant le coup d’envoi. Ceci pour éviter toute revendication éventuelle de primes avant la compétition. Les cyclistes et encadreurs sont tous passés à la caisse. Ils ont remercié les pouvoirs publics pour ce geste qualifié de surprise et se sont engagés à défendre valablement le drapeau du Cameroun.

Mais avant de prendre la piste, les cyclistes ont été honorés par le tout nouveau ministre des Sports et de l’Education physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. C’était le samedi 10 dans la salle des Conférences de son département ministériel. Au cours de cette cérémonie qui regroupait responsables de la Fédération, cyclistes et encadreurs, le ministre des Sports a demandé aux représentants du Cameroun de faire preuve d’exemplarité à toute épreuve, de patriotisme, de loyalisme, de professionnalisme pour demeurer des modèles par la correction de leurs comportements au sein de l’équipe nationale.

Car, «au moment où la mobilisation et la participation de tous les Camerounais sont nécessaires pour relever de nouveaux défis complexes, vous devez conformément aux instructions du Chef de l’Etat, servir d’exemples en demeurant une équipe soudée, disciplinée, engagée, créative, combative, déterminée à accélérer la marche de notre pays vers l’émergence», a dit Bidoung Mkpatt.

«Le Gouvernement quant à lui, a pris toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les sélections nationales de cyclisme aussi bien pendant la préparation que pendant la participation au Grand Prix Cycliste International Chantal BIYA», a-t-il ajouté.
Le ministre a remis à titre symbolique le drapeau national au capitaine Damien Tekou Fokou, pour porter haut l’étendard du Cameroun.

L’Egypte Forfait, le Burkina Faso en piste.
L’Égypte ne sera pas comptée parmi les concurrents du Cameroun dans cette 15e édition de la course. Le pays qui avait jusque-là confirmé sa participation à la compétition s’est désisté à la dernière minute. Le président de la Fédération Égyptienne de Cyclisme et Président de la Confédération africaine de cyclisme, le Dr. Wagib Azzam, a saisi la Fécacyclisme le 11 octobre 2015 pour l’en informer. Il a évoqué à la fois des raisons indépendantes de sa volonté ainsi que celles liées à ses engagements à l’Union Cycliste Internationale (UCI).

Après le désistement de l’Egypte, le Burkina Faso a marqué son envie de prendre part à la compétition. C’est ainsi qu’il a envoyé à la fécacyclisme la liste de ses coureurs cyclistes devant prendre part au Grand prix Chantal Biya.

En plus de celle du Cameroun, 12 équipes venues d’Europe et d’Afrique vont prendre part à cette compétition prévue du 14 au 18 octobre 2015.

Liste des coureurs camerounais engagés dans la compétition.
Tekou Damien, Mbah Hervé Raoul, Guewa Clovis, Tella Arthuce, Lontsi Yannick, Yemeli Herman, Ngeh Kwefi, Kamzong Abossolo Clovis, Nguimkeng Franklin, Fozing Robert, Simo Sando Dieunedort et Nzeke Géremie Francis.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé