Santé › Actualité

Grippe porcine: 4 cas déclarés au Cameroun!!!

Le Centre Pasteur de Yaoundé a confirmé 4 malades et il y’a douze cas suspects.

La pandémie de grippe A/H1N1 qui a déjà touché près d’une dizaine de pays africains est arrivée au Cameroun. D’après une information rapportée par le journal radiodiffusé de 17 heures de la radio officielle, les autorités sanitaires ont annoncé ce jeudi 13 août la détection Des quatre premiers cas de la maladie au Cameroun. De fait la situation était prévisible. Le Cameroun a de nombreuses liaisons aériennes directes avec certain pays africains où plusieurs cas de la pandémie ont été déclarés, comme le Maroc et l’Afrique du sud. Dernièrement c’est au Gabon frontalier, qu’un cas était déclaré.
Selon des scientifiques et docteurs, ce virus « unique » de la grippe porcine est une combinaison particulière entre le matériel génétique de porc, d’oiseaux et d’humains. Sa capacité à se transmettre de l’homme à l’Homme a emmené l’OMS à tirer la sonnette d’alarme. Depuis l’annonce de l’apparition du virus en Afrique au début du mois d’Avril dernier, les autorités camerounaises ont posé un ensemble de barrières sanitaires afin de prévenir l’introduction du virus sur le territoire national et organiser la prévention du virus.

L’OMS avertissait dans un communiqué que si ce virus arrivait en Afrique, les conditions sanitaires précaires de nombreuses régions lui offriraient un vaste champ de propagation. La promiscuité, les conditions hygiéniques précaires, le niveau élevé de pauvreté, les frontières poreuses ou l’insuffisance de structures sanitaires pourraient être autant de facteurs qui transformeraient la pandémie en hécatombe. L’organisation souligne aussi dans son rapport le 5 août dernier que 162 380 personnes dans le monde étaient déjà touchées par la grippe A/H1N1, alors que le nombre de victimes aurait déjà dépassé 1000 personnes. Un des cas détectés venait des Etats Unis.

Les autorités demandent à toute personne résident ou revenant d’un voyage qui ressent les symptômes de fièvre, écoulements nasaux et maux de tête de se rendre en urgence dans un centre de santé.


journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Retour en haut