Personnalités › Success Story

Guinée Bissau: Un camerounais pour représenter l’Organisation des Nations Unies

Gana Fofang sera désormais le Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans ce pays

Un Homme d’expérience…
La nouvelle est officielle depuis le 19 janvier 2011 denier, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a nommé Gana Fofang, du Cameroun, pour être son Représentant spécial adjoint en Guinée Bissau. Il sera aussi Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans ce pays. Né en 1957, M. Fofang apporte à ce poste une expérience acquise pendant des années au sein du système des Nations Unies, dans les domaines du développement post-conflit, de l’assistance électorale, du déminage, des réformes du service public, des secteurs judiciaire et de sécurité, ainsi que dans le domaine de la gouvernance politique et économique. Ses qualités de dirigeant et son expertise seront un atout pour le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée Bissau et pour l’équipe pays de l’ONU, a souligné le bureau du porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué. Gana Fofang a jusqu’ici occupé le poste de Coordonnateur résident de l’ONU et le Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Sao Tome et Principe. Avant cela, il avait été Conseiller politique principal au bureau du PNUD pour l’Afrique-projet du Millénaire à New York de 2006 à 2008. De 2000 à 2006, il a été successivement Représentant résident adjoint du PNUD au Laos, au Rwanda et au Mozambique. Il a aussi travaillé dans le secteur privé, pour le PNUD et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) de 1988 à 1999 à New York, au Cap Vert et en Algérie.

…Pour la situation post conflit qui persiste dans le pays
Le Diplomate camerounais hérite cependant d’un pays complexe, en proie à une crise politico-institutionnelle profonde. En novembre 2010 dernier, le Conseil de sécurité avait décidé de proroger jusqu’au 31 décembre 2011 le mandat du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS). Gana Fofang devra poursuivre les efforts de ses prédécesseurs, afin de renforcer l’intégration et l’efficacité de l’ONU sur le terrain à l’appui des priorités du gouvernement et du peuple de Guinée-Bissau en matière de stabilisation, de paix et de développement. La Guinée-Bissau a obtenu son indépendance du Portugal en 1974 après plusieurs années de guerre de libération menée par la Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et le Cap-Vert (PAIGC) dirigé par Amilcar Cabral. Le pays a cependant connu ‘une instabilité politique sous l’égide des militaires’ à cause de l’incapacité des militaires à accepter le contrôle civil comme un élément de gouvernance démocratique. La dernière violation par les militaires date du 1er avril 2010, lorsque la base des Nations unies a été prise d’assaut par des soldats pour capturer le contre-amiral Bubo Na Tchuto accusé de coup d’état. Ce dernier s’était réfugié en Gambie et avait, à son retour, trouvé refuge dans un camp des Nations unies. Le Premier ministre avait été également brièvement arrêté et le chef d’état-major des armées limogé et placé en détention. La situation s’est peu à peu calmée grâce à l’ONU, mais les risques de résurgence de conflits persistent.

Le diplomate camerounais Gana Fogang
Youtube)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé