› International

Guinée Conakry: Alpha Condé proclamé vainqueur sur fond de tension

Il a remporté l’élection présidentielle avec 52,5% contre 47,4% pour Cellou Dalein Diallo

Alpha Condé, opposant historique de 72 ans, a remporté l’élection présidentielle en Guinée avec 52,5% des voix contre 47,4 %% à son adversaire Cellou Dalein Diallo, a annoncé lundi soir la Commission électorale à Conakry. Selon ces résultats provisoires, M. Condé a obtenu 1’474’666 voix contre 1’333’666 à son adversaire Cellou Dallein Diallo, a précisé la commission électorale. Le taux de participation a été de 67%. C’est un véritable tour de force qu’a réussi Alpha Condé. Distancié de 25 points par son adversaire au premier tour, il a renversé la vapeur et remporte 52,52% des suffrages au second tour. Alpha Condé double celui qui, il y a quatre mois, faisait figure de grand favori, Cellou Dalein Diallo.

Il est vrai qu’entre les deux tours, il s’est écoulé quatre mois. Quatre mois durant lesquels les conditions ont changé. Alpha Condé s’est battu bec et ongles pour obtenir une commission électorale plus efficace et plus transparente qu’au premier tour. Sur le plan politique, Alpha Condé a mis sur pied une alliance avec seize candidats battus au premier tour. Une alliance qui lui a permis de remporter les suffrages dans trois des quatre régions naturelles du pays et dans quatre des cinq communes de Conakry. Alpha Condé a isolé politiquement son adversaire, en jouant parfois avec le dangereux réflexe communautaire.

L’annonce de la victoire de M. Condé, que l’intéressé avait revendiquée dans la journée, tout comme son adversaire, intervient dans un climat de vive tension à Conakry où des affrontements entre de jeunes partisans de M. Diallo et les forces de l’ordre ont fait au moins un mort et des dizaines de blessés. Cellou Dalein Diallo a affirmé de son côté que ces violences avaient fait deux morts. Lundi soir, peu après l’annonce de la victoire de M. Condé, des coups de feu ont été entendus dans plusieurs quartiers de Conakry. Dans sa première déclaration après sa victoire, Alpha Condé a appelé à la « concorde » et « la fraternité », estimant que « le temps est venu de se donner la main » et d’ uvrer « à la réconciliation nationale ». Alpha Condé, qui défendait les couleurs du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), est une figure historique de l’opposition dont le combat politique remonte à la fin des années 1950. Cellou Dalein Diallo a de son côté lancé « un appel pressant » à ses électeurs à « éviter » les violences en attendant que ses réclamations pour fraudes soient examinées par la Cour suprême qui doit confirmer les résultats provisoires.

La commission électorale a reçu 31 réclamations dont 28 de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le parti de M. Diallo. Les observateurs internationaux ont jugé le scrutin, censé parachever la transition vers un pouvoir civil, libre et équitable. La communauté internationale, qui a salué la qualité du scrutin, appelle les candidats à respecter le verdict des urnes.

Alpha Condé, vainqueur des élections présidentielles en Guinée Conakry

http://alphaconde.com)/n

À LA UNE
Retour en haut