Sport › Football

Guy Roland Ndy Assembe: «Il n’y a rien de plus beau que jouer avec son pays»

Le portier formé au FC Nantes, disputera lundi soir à La Beaujoire, une rencontre amicale face à l’équipe de France sous les couleurs du Cameroun.

Guy Roland peux-tu nous parler de ton parcours depuis le départ du FC Nantes ?
J’ai quitté le FC Nantes pour rejoindre Nancy, club avec lequel je joue actuellement. J’ai signé pour trois ans et après l’équipe est descendue en Ligue 2. J’avais alors été prêté à EA Guingamp pour une saison. Depuis je suis revenu à Nancy pour finir le fameux contrat qui me reste encore.

Avec Nancy tu viens de vivre une saison fabuleuse.
Oui. C’est fabuleux parce d’une part on essaye de monter en première division depuis deux ans. Cette année, on avait vraiment pour but de retrouver la Ligue et c’est qu’on a fait.

La saison prochaine tu cocheras donc une date sur le calendrier de la Ligue 1.
Je vais déjà attendre que le calendrier sorte. Delà, je vais regarder quand est-ce que le FC Nancy viendra jouer à la Beaujoire. Je pense que c’est ce match que je vais garder en premier.

Est-ce que tes performances en club sont suivies au Cameroun ?
Oui il y a ça aussi. J’ai intégré la sélection en 2009 pour la CAN 2010 et la Coupe du monde. Depuis j’y suis régulièrement. Je vais dire que cette saison, j’ai pu m’exprimer du début à la fin et avec la montée, ça plutôt conforté les choses.

Parle-nous de cette sélection camerounaise.
Je vais dire que j’ai participé à la CAN 2010 et la Coupe du monde de la même année. En ayant vécu ces moments-là, c’est fort surtout avec des joueurs que je ne connaissais pas au départ et au fur à mesure des sélections on a appris à se connaitre. Le groupe n’a pas mal changé depuis que je suis rentré. Il y a des jeunes, des moins jeunes, des plus anciens et je pense que le mélange de tout ça donne un groupe.

Quel est l’objectif du match contre la France le 30 mai prochain ?
C’est un match de préparation pour le Cameroun et la France aussi. Le Cameroun dans l’option du match des qualifications contre la Mauritanie et la France en préparation de la Coupe d’Europe. Ça nous permettra de voir où on en est et de trouver des repères parce qu’il y a beaucoup de nouveaux joueurs qui sont arrivés en sélection et de mieux préparer ce match important.

Tu vas retrouver la Beaujoire à l’occasion de cette rencontre entre le Cameroun et la France
Ça fait bizarre parce que j’ai plus rejoué ici depuis que je suis parti de Nantes. J’étais revenu avec Guingamp en étant remplaçant et je n’ai pas foulé la pelouse. Ça fait plaisir cette fois parce que je reviens à la Beaujoire où j’ai commencé à jouer au foot en pro. Et revenir avec l’équipe nationale de mon pays d’origine, le Cameroun, il n’y a rien de plus beau.

Quels sont tes souvenirs à la Beaujoire ?
Le souvenir qui m’a marqué c’est la première année où on était en Ligue des Champions alors que j’étais encore au centre de formation. Je voyais toujours les matchs de la Ligue des champions à la télé et là je l’ai vécu en direct à la Beaujoire. Le club avait reçu Manchester, je crois la Lazio aussi, bref les grands noms du football européen. La montée en Ligue 1 et mes premiers match en pro même si ce n’étais pas à la Beaujoire.

Comment vois-tu le parcours de la France à l’Euro ?
L’équipe de France à un gros potentiel. Lors de ses dernières compétitions elle a montré une belle image. C’est une équipe jeune qui a envie de faire des résultats. Là c’est une équipe avec des joueurs vraiment en forme dans leurs clubs et là les places sont chères. Ils ont vraiment envie de montrer qu’ils peuvent débuter la Coupe d’Europe qui est en plus à domicile. Je pense que la France a des chances de réussir.


Droits réservés )/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé