Personnalités › Success Story

Hamadou Dawa, le nouvel homme fort de Ngaoundéré

Il est le tout nouveau délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré

Que de surprise lorsque, au soir du 6 février dernier, les populations apprenaient dans la foulée, le nom de leur tout nouveau délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré. Après de très nombreuses supputations et même des tractations entre les géants, c’est un discret de la politique qui a été choisi pour présider à la destinée de la nouvelle communauté urbaine. Rencontré après cette nomination, l’homme se dit très ravi de la confiance que vient de lui faire le chef de l’état, en lui permettant de s’exprimer sur les chantiers de sa terre natale.
Et personne n’aurait parié sur cet administrateur qui a achevé son service il y’a 24 ans. Le cinquantenaire est pourtant assez jeune pour son nouveau poste, mais surtout d’une intelligence suffisamment éveillée pour avoir été major de sa promotion lorsqu’il sortait de l’ENAM en 1975. Son expérience lui vient essentiellement de nombreuses activités qu’il a touché du doigt après avoir servi l’Etat. Secrétaire général de la commune urbaine de Ngaoundéré en 1978 il quittera d’ailleurs sept années plus tard, et c’est à l’élevage qu’il consacre l’essentiel de son temps, digne héritier d’une lignée d’éleveurs qu’il est. Hamadou Dawa est le président de l’association des éleveurs, et représente par ailleurs son pays au sein des organisations non gouvernementales telle la confédération des éleveurs traditionnels d’Afrique.

L’homme uvre aussi dans le social, et n’hésite plus à en faire une passion. C’est dans cet ordre d’idées qu’il décide de créer en 1999 sa propre ONG, Adamaoua Solidarité. Celle-ci intervient essentiellement dans l’assistance des enfants de la rue et orphelins. Il peut se vanter aujourd’hui d’avoir directement ou non aidé plus de 20.000 jeunes qui, selon lui, s’en sortent aujourd’hui. Cet amour pour les enfants, il n’hésite pas à le partager aussi avec ses six enfants. Ce sont ces qualités d’administrateur qualifié qui valent aujourd’hui à Hamadou Dawa la confiance de ses pairs. Le beau-fils du multimilliardaire Alhadji Abbo sait la tâche qui lui est due, et avoue la grandeur de ce qui l’attend.
Ses priorités, aussi multiples soient-elles, sont axées globalement sur le développement de la capitale régionale de l’Adamaoua. Routes et autres projets divers font de lui un bâtisseur bien connu de la région. uvre qu’il avait déjà entamé plusieurs décennies plus tôt. A ce propos, dans les quartiers, c’est la joie de voir au travail une nouvelle face dans la construction de Ngaoundéré et les habitants attendent beaucoup du nouvel homme fort qui doit aussi régler de nombreux dossiers qui l’attendent déjà. A cela, Hamadou Dawa répond avec assurance qu’avec l’aide de Dieu le travail sera bien fait. Mes portes sont ouvertes à tous ceux qui peuvent apporter leur pierre à l’édifice, conclut-t-il.

Hamadou Dawa
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut