› Eco et Business

Hausse de la production gazière et pétrolière

Selon la SNH, la décision pour les industries de Douala de consommer le gaz au lieu du fuel a permis de passer de 93,44 millions de pieds cubes en 2013 à 4343,48 millions de pieds cubes

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) a tenu un Conseil d’administration hier à Yaoundé sous la présidence de Ferdinand Ngoh Ngoh, Secrétaire général de la présidence de la République. Ce conseil a servi à évaluer la performance de l’entreprise entre le 1er janvier et le 30 avril 2014 et l’ensemble des recettes générées au profit de l’Etat, qui sont évalués à 175,67 milliards de F CFA pour les quatre premiers mois de l’année 2014.

Dans le compte rendu officiel de ce Conseil d’administration, publié ce 04 juin 2014, on y apprend que la production pétrolière camerounaise est «en hausse» de 24, 58%. Notamment grâce à l’exploitation de trois nouveaux champs pétroliers à Padouk, Mvia et Dissoni, qui a permis de générer 8,82 millions de barils au 30 avril. La production de l’ensemble des puits a permis à la SNH de vendre 5,042 millions de barils à 105,80 dollars l’unité.

Production gazière
La production de gaz, des champs de Logbaba et Sanaga Sud, a connu une croissance notable en passant de 93,44 millions de pieds cubes sur la même période en 2013, à 4343,48 millions de pieds cubes en 2014. D’après la SNH, la consommation est essentiellement tirée par les industries de la capitale économique, Douala, qui ont décidé de passer du fuel au gaz. La centrale thermique de Kribi, qui s’alimente aussi au gaz, a servi de moteur pour l’accélération de cette production. Elle a consommé à elle seule 3843 millions de pieds cubes de gaz à un prix moyen de 1570,37 F CFA par millier de pied cube. Cette centrale a permis de produire 163,4 mégawatts d’électricité contre les 216 Mégawatts de sa production optimale.

Les recettes issues de la vente des hydrocarbures ont ainsi permis à la SNH de reverser à l’Etat 175,67 milliards de F CFA pour les quatre premiers mois de l’année 2014. On sait également que le Pipeline Tchad Cameroun a permis de générer 6,49 milliards de F CFA de recettes correspondant au droit de transit de 10,45 millions de barils transportés par l’opérateur PetroChad Mangara entre janvier et avril 2014.

Les recettes issues de la vente des hydrocarbures ont permis à la SNH de reverser à l’Etat 175,67 milliards de F CFA entre janvier et avril 2014
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé