Santé › Actualité

HGY: le nombre de séances d’hémodialyse hebdomadaires revu à la baisse

©Droits réservés

Du fait de l’insuffisance de kits d’hémodialyse à l’Hôpital général de Yaoundé, les sessions de soins des malades d’insuffisance rénales ont été ramenées de deux par semaine à une seule par malade.

Un stock de 11 000 tonnes de kits d’hémodialyse ont été réceptionnés le 12 juillet dernier à l’Hôpital général de Yaoundé. Selon le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, ce matériel devrait permettre d’améliorer l’offre dans la structure  . «Les différents centres d’hémodialyse du Cameroun disposent d’un parc de 79 générateurs, pour un peu plus de de 750 malades chroniques auxquels il faut ajouter des malades aigus et des patients de passage au Cameroun. La demande est donc forte d’autant plus qu’un malade a droit à au moins deux séances par semaine», a-t-il expliqué dans une interview publiée mardi dans la presse publique.

Le dysfonctionnement des services d’hémodialyse ont poussé les malades d’insuffisance rénale et leurs membres de famille à observer des mouvements de grève devant l’Hôpital général de Yaoundé trois fois au cours des mois de juin et juillet. La dernière manifestation en date a eu lieu dans la matinée du mardi, 25 juillet. De plus, la pénurie du matériel à l’HGY a créé des perturbations dans l’offre de soins proposée aux patients.


« La chaĂ®ne de traitement a aussi Ă©tĂ© perturbĂ©e du fait de la solidaritĂ© qui existe entre les centres de soins d’insuffisance rĂ©nale. Des mouvements de kits ont eu lieu pour aider les hĂ´pitaux qui Ă©taient menacĂ©s de de rupture totale. On est arrivĂ© Ă  une situation d’impossibilitĂ© d’assurer les soins comme programmĂ©. Les sĂ©ances ont Ă©tĂ© ramenĂ©es Ă  une seule par semaine et par malade« , souligne AndrĂ© Mama Fouda

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut