› International

Hillary Clinton en tournée en Afrique

Première escale le Kenya, dans son itinéraire long de 7 pays à visiter

La secrétaire d’État Américaine, Hillary Clinton entame ce 05 Août 2009 une tournée de 11 jours en Afrique. Cette sortie est la plus longue depuis sa prise de fonction. Première escale, le Kenya où elle est arrivée hier soir. La patrie d’origine du père du président américain Barack Obama où la secrétaire d’État américaine va participer à un forum commercial annuel et rencontrer les officiels kenyans, des étudiants, des femmes entrepreneurs et des personnels médicaux. Hillary Clinton prévoit également de s’entretenir, en Nairobi avec le président du gouvernement de Somalie Cheikh Sharif Hamed sur l’aide financière et l’équipement militaire de son gouvernement en proie à une violente insurrection islamiste.

Après le Kenya, la secrétaire d’État américaine poursuivra son voyage en Afrique du Sud, au Nigeria, en Angola , en République démocratique du Congo, au Liberia et achèvera sa tournée par le Cap-Vert.

A travers cette tournée africaine les États-unis espère relancer les relations de commerce avec les 48 pays d’Afrique subsaharienne, qui comptent selon Reuters pour 1% de ses exportations et 3% de ses importations. La secrétaire d’État américaine comptent également mettre en évidence l’engagement de l’administration Obama et leur volonté de mettre fin aux conflits en Somalie, autant qu’aux situations qui prévalent en République démocratique du Congo et au Liberia.

On se souvient de la visite officielle du président américain Obama en Afrique. C’était du 10 au 11 juillet 2009 au Ghana. A cette occasion, lors de son discours devant le parlement ghanéen, il avait appelé les dirigeants africains à promouvoir la bonne gouvernance et à mettre fin aux guerres qui dévastent la majorité de ces pays. De même, Barack Obama avait interpellé ces mêmes dirigeants sur l’urgence du développement et de la promotion de l’économie africaine à l’exemple des pays asiatiques.

On a parlé d’héritage du colonialisme et d’autres politiques mises en place par les pays riches. Sans vouloir minimiser ce facteur, mon propos est de dire que la Corée du Sud, en travaillant avec le secteur privé et la société civile, a réussi à mettre en place des institutions qui ont garanti la transparence et la responsabilité… Il n’y a rien qui empêche l’Afrique de devenir autosuffisante.
Barack Obama, au Ghana

La secrétaire d’État américaine et sa suite constituée de Johnnie Carson sous-secrétaire d’État aux affaires africaines et le représentant américain au Commerce, Ron Kirk vont travailler au renforcement des relations commerciales entre le continent africain et les États-Unis.

La secrétaire d’État Américaine, Hillary Clinton
wordpress.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut