› International

Hommage: Première célébration du « Mandela Day », sans Madiba

Comme chaque 18 juillet depuis cinq ans, l’ONU célèbre le « Mandela Day », jour de commémoration où chacun est invité à faire une bonne action.

Le monde célèbre vendredi, le 18 juillet 2014, le « Mandela Day » pour la première fois depuis la mort de l’ex-président sud-africain, une journée déjà reconnue depuis cinq ans par l’ONU, qui appelle à aider ses semblables en hommage aux valeurs du militant anti-apartheid. Nelson Mandela, mort le 5 décembre, aurait eu 96 ans vendredi. Chacun est invité, le 18 juillet, à consacrer symboliquement 67 minutes au service des autres, en hommage à ses 67 années de militantisme et d’action politique.

Pour la première édition « en 2009, nous avions deux villes qui ont lancé le Mandela Day, Johannesburg et New York. En 2014, 126 pays du monde participent, avec plus de 1.000 manifestations », s’est félicité le directeur de la Fondation Mandela, Sello Hatang. Pour cette première édition sans Mandela sont annoncés, entre autres, une causerie à Paris, des concerts à Arles, New York, Dallas, Londres, Edimbourg ou Glasgow, la sortie en Chine du film qui lui a été consacré l’an dernier…

Nelson Mandela est né le 18 juillet 1918. Infatigable combattant du régime ségrégationniste de l’apartheid – qui l’a emprisonné pendant vingt-sept ans -, il a réussi à éviter une guerre civile en devenant en 1994 le premier président noir d’une Afrique du Sud démocratique, pacifique, non raciale, après avoir su pardonner à ses anciens geôliers.


franceinter.fr)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé