Opinions › Tribune

Hommages à Charles Ateba Eyene: la jeunesse reconnaissante.

Marcel Tchangue, Mouvement de février 2008

C’est avec consternation que le Mouvement de Février 2008 au Cameroun a appris avec un profond émoi la soudaine disparition du Dr Charles Ateba Eyene . Charles Ateba Eyene a toujours conservé l’esprit fraternel et bon vivant qui le caractérisait si bien. Le Mouvement de février 2008 exprime ses très sincères condoléances à ses proches et amis, s’associant à l’affliction bien pénible qu’est celle de la perte d’un être cher.

Que le peuple tout entier reçoive nos sincères condoléances et que les familles éplorées trouvent ici la marque de notre compassion.

Nous garderons, comme beaucoup, en mémoire la force de ses convictions citoyennes, le souvenir des nombreux combats qu’il a su mener et le plaisir des bons moments que nous avons tous passés à ses côtés.

Bien que se trouvant dans un bord politique que nous ne souhaitions pas, tout au long de sa vie, il a résolument milité en faveur de la vérité, de la démocratie et pour les valeurs essentielles de société, dont celles de la préservation de la famille.

Le courage qui était le sien à réclamer sans avoir froid aux yeux les valeurs de la nation telles que la bonne gouvernance, la justice et surtout la lutte pour l’impunité dont il avait fait son cheval de bataille restera à jamais dans nos c urs.

Charles Ateba Eyene a pu cultiver en nous le pouvoir du courage, les racines des combats et surtout la volonté et la détermination de ne jamais laisser tomber un combat pour les nobles causes.

Il s’est révélé à certains, par ses uvres littéraires, à d’autres par sa présence récurrente sur les plateaux de radios et télévisions.

D’autres visitent et revisitent sans s’en lasser, le jeune prolifique et inventif qu’il était .L´on retiendra de lui qu´il n’avait jamais sa langue dans la poche et ne cessait d´haranguer les nombreuses foules acquises à sa cause à chacune de ses sorties médiatiques.

Nous garderons aussi le souvenir de son combat pour le rayonnement de la société camerounaise.

Nous sommes convaincus que Charles Ateba Eyene qui a combattu toute sa vie pour l’émancipation intellectuelle et humaine du Cameroun et du continent africain et qui s’en est allé, constituera de part ses uvres un exemple d’engagement, de volonté d’un monde meilleur à suivre par la jeunesse africaine éprise de démocratie et de liberté.

Nous sommes également sûrs que les combattants africains et camerounais pour la liberté et la dignité humaine garderont présente la mémoire de ce grand exemple de constance dans la lutte et de fidélité aux principes de la révolution démocratique.

Charles Ateba Eyene tire prématurément sa révérence… sans avoir eu le temps comme beaucoup d’autres jeunes morts avant lui de dire son dernier mot à nos décideurs gérontocrates qui, jusqu’ici ne veulent pas donner la chance aux jeunes de rêver

Une fois de plus, paix à son âme.

Marcel Tchangue
facebook.com/tchangue.marcel)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé