Sport › Football

Hugo Broos: « Être dans le même groupe avec le pays hôte n’est pas facile »

Le Cameroun a hérité du groupe A de la CAN 2017 avec le Gabon, la Guinée-Bissau et le Burkina Faso, abordable à l’issue du tirage au sort effectué mercredi à Libreville

Le Cameroun, qui court après un cinquième sacre continental, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d’Afrique des nations au Gabon (14 janvier-05 février 2016), avec la Guinée-Bissau qui participera à la compétition pour la première fois, le Burkina Faso et le Gabon.

Le tirage au sort effectué le mercredi 19 octobre à Libreville pouvait difficilement être plus clément pour les Lions indomptables, quadruple vainqueur du tournoi (1984, 1988, 2000 et 2002).

Après une entrée en matière plus qu’abordable contre le modeste Burkina Faso, c’est un derby de l’Afrique centrale qui attend le Cameroun, contre le Gabon, pays organisateur.

« Être dans le même groupe avec le Gabon, pays hôte n’est pas facile », a réagi Hugo Broos, le sélectionneur des Lions après le tirage au sort. Ce duel s’annonce bouillant, le 22 janvier 2016 à Libreville.

Le Cameroun terminera la phase de poule par la Guinée-Bissau, considérée comme l’équipe la plus faible engagée dans le groupe A, puisqu’elle participe au tournoi pour la première fois de son histoire.

Mais selon le sélectionneur du Cameroun, cette équipe n’est pas à négliger puisqu’elle a certainement des forces et pourrait surprendre.

« La Guinée Bissau est une équipe inconnue pour moi et je vais faire beaucoup de recherche dans les prochains mois pour être en mesure de comprendre la force de cette équipe », a promis le technicien Belge.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé