› Eco et Business

Huile de palme au Cameroun: plus de 40.000 tonnes à importer en 2016

Le gouvernement vient d’autoriser les opérateurs du secteur à importer 47.000 tonnes d’huile de palme à des conditions préférentielles cette année

Les opérateurs du secteur de l’huile viennent d’être autorisés à importer 47.000 tonnes d’huile de palme et de produits dérivés «à des conditions préférentielles» en 2016. Cette décision est du gouvernement camerounais, apprend-t-on auprès des services compétents du ministère des Finances.

Les facilités accordées concernent la baisse drastique des droits de douane, mais également l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). L’objectif étant de pallier au déficit de la production locale estimé à 200.000 tonnes en 2014.

En 2014, alors que le gouvernement avait autorisé l’importation de 65.000 tonnes d’huile de palme brute exonérées des taxes et droits de douanes, la production industrielle d’huile de palme brute locale avait augmenté de 11,7% pour s’établir à 127.321 tonnes, avec une croissance attendue de 9,6% en 2015.

Ladite production, selon la même source, est assurée à hauteur de 60% par les agro-industries en tête desquelles la Société camerounaise des palmeraies (Socapalm) qui a pour principaux actionnaires les Palmeraies du Cameroun (Palmcam, 70%) et l’Etat (27%).


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé