Société › Société

Huitième édition de YA-FE: La capitale camerounaise autrement en décembre

Dans l’optique d’agrémenter le décor festif de la fin d’année 2013, l’évènement culturel le plus couru de Yaoundé va connaître de grands aménagements

Yaoundé sera à nouveau en fête. Tous les citoyens de toutes les provenances, les étrangers qui se trouvent dans la capitale camerounaise durant les fêtes de fin d’année et tous les amis de cette belle capitale sont attendus du 14 décembre 2013 au 1er janvier 2014 au Boulevard du 20 mai. Pour la huitième édition, «on entend apporter une valeur ajoutée à cet évènement inscrit dans l’agenda de nombreuses familles», a déclaré Pierre Zumbach, le directeur de YA-FE 2013 au cours d’un point de presse. Ce qui est nouveau, c’est d’abord l’espace supplémentaire mis à disposition au Boulevard du 20 mai par le haut patron de YA-FE, monsieur le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé. Gilbert Tsimi Evouna a également ordonné un décaissement de 20 millions de francs pour accompagner les préparatifs. Cet oxygène permet que le concept initial de YA-FE prenne toute sa dimension en tant que grand rassemblement festif, pour les fêtes de fin d’année, au c ur de la capitale du Cameroun. Ceci se décline en des espaces de jeux : jeux d’adresse et de société, certains avec concours, jeux de manèges pour tous les âges. Pour le comité d’organisation, l’accent est mis cette année sur la qualité et la diversité des spectacles, organisés en partenariat avec l’Institut français du Cameroun.

Chaque soir, le public se délectera de nombreux arts, sur le grand podium en plein air, de grands concerts, mais aussi le théâtre, la danse, l’humour, avec en l’occurrence le groupe «Noel en Marionnette», qui produit des spectacles de marionnettes ; le cinéma au cours duquel le public découvrira de grands films internationaux et de nouvelles créations, sur grand écran de 20m2, etc. Le tout animé, grâce aux partenaires sponsors de YA-FE, par une large palette d’artistes, de vedettes, mais aussi de jeunes talents. Nouvelles attractions. Pour les plaisirs de la table, des points snack et boissons, éclatés sur le site, seront disponibles. Aussi, annonce-t-on, la grande nouveauté du GRAND CAFE avec ses mille places assises sous un immense chapiteau jamais encore déployé, avec des restaurateurs partenaires, des plats et des boissons pour toutes les bourses. D’autres attractions surprises sont en vue sur une scène ouverte en permanence. Un espace de bonnes affaires, animé par les commerçants de Yaoundé, des autres villes du Cameroun, où l’on se retrouve dans la convivialité réputée des Yaoundéens. Pour jouer ensemble, manger et boire ensemble, écouter et voir les artistes camerounais, faire de bonnes affaires auprès de nombreux commerçants, avec des produits de circonstances à des conditions exceptionnelles. Sans oublier de grandes entreprises camerounaises associées pour la première fois à YA-FE. La manifestation, rappelons-le, est organisée sur un plan non lucratif, mais pour l’intérêt général avec la mobilisation de toutes les bonnes volontés, dans la convivialité et la sécurité, sous le haut patronage de monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé. Cette année, près de 20 000 visiteurs sont attendus.


integrationafrica.org)/n
À LA UNE
Retour en haut