CultureCulture › Arts visuels

Humour: Stand Up Show Night acte II ce jeudi 19 novembre à Douala

Le spectacle aura lieu au Centre Culturel Français.

Sur la scène pour cette deuxième édition, deux « phénomènes » dont juste les noms, pour ceux qui les ont déjà vu à l’ uvre, donne envie de rire. Valéry Ndongo et Major Assé. Deux stand uppers comme on n’en voit pas tous les jours au Cameroun, dotés d’un talent qui n’a plus besoin d’être présenté. Le premier, Valéry Ndongo, tout comme le deuxième, est un humoriste camerounais de la nouvelle génération. C’est lui en effet que l’on présente comme étant le porteur de ce projet : Le Stand Up Show Night. Un projet qui est né, selon ses termes de la volonté de présenter au public une nouvelle génération d’humoristes mus par le désir d’aller encore plus loin et de briser les tabous tout en confrontant notre approche avec celle d’ailleurs, le monde étant aujourd’hui plus que jamais un patchwork de cultures et de savoirs. Voilà qui est dit.

Description du concept
Galvanisé par la rareté des one man show de qualité au niveau du terroir, Valéry Ndongo s’est lancé depuis 2004 dans les stands up avec pour objectif de contribuer à la relève de l’humour camerounais. Dans cette foulée, il a crée en 2008 l’association Africa Stand Up, un collectif d’humoristes, dans le but de regrouper les nouvelles figures atour d’un idéal qui serait bénéfique au plus grand nombre, à savoir, la qualité et l’innovation. Le Stand Up Show Night consiste en une série de spectacles d’humour, stand up, présenté par trois humoristes camerounais que sont Major Assé, Wakeu Fogaing et Valéry Ndongo. Ceux-ci occupent la scène à tour de rôle, présentant à chaque fois de nouveaux sketches en rapport avec l’actualité et les faits divers de la société tant camerounaise que d’ailleurs. Le concept est prévu pour se tenir quatre fois par an à raison d’une nuit par trimestre dans les deux principales villes du pays, Yaoundé et Douala. Chaque spectacle dure deux heures ; 30 minutes pour la première partie réservée aux jeunes sélectionnés pendant l’atelier d’avant show et les 90 minutes restantes pour les trois humoristes suscités.

Le volet formation
C’est la principale innovation de cette édition. La première, qui s’est tenue les 22 et 23 mai 2009 n’avait pas connu de sessions de formation, « faute de moyens à la fois logistiques et pratiques », révèle Valéry. Grâce à l’appui des partenaires, ce volet est désormais patent. Une séance de formation d’une semaine est organisée à l’intention des jeunes de la région qui accueille l’évènement. Dix jeunes humoristes sont sélectionnés par le biais d’un casting et c’est à la fin de la formation que le duo qui assurera la première partie du show est choisi. Selon l’association Africa Stand Up le but de la formation est de vulgariser ce genre auprès des jeunes, de structurer la filière et de créer une synergie autour de stand up.

Le stand up est une forme particulière de one man show apparue à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis. C’est un spectacle de comédie au cours duquel un humoriste s’adresse au public de manière informelle, sans accessoire, sans déguisement, en racontant des histoires drôles, souvent inspirées du quotidien, assez courtes et sans interruption. Le Stand Up Show Night est donc une nuit réservée aux humoristes, où les mots fusent de toutes part, mêlant satire, ironie, autodérision et critique acerbe des m urs de notre société. Nous souhaitons à travers ce projet envisager une autre alternative du divertissement, indispensable à l’équilibre d’un être humain, en proposant ce puissant antidépresseur qu’est le rire affirme Valéry Ndongo.

Valéry Ndongo
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut