Santé › Conseils pratiques

« Il faut connaître la posologie du traitement pour chaque maladie »

Cyrille Tchamba, naturopathe à Yaoundé parle des bienfaits et des dangers de l’utilisation de l’Aloes Vera.

Il est établi que l’Aloes Vera est une plante aux milles vertus. Mais est-ce que la guérison arrive à tous les coups quant on l’utilise?
L’Aloes Vera est vraiment une plante miraculeuse. C’est la meilleure selon moi. Je l’utilise pour traiter de nombreuses maladies difficiles à soigner comme le mal d’estomac, le paludisme ou la typhoïde. Mais il y a des organismes qui ont des anticorps faibles et d’autres qui ont des anticorps solides. Même à l’hôpital, des gens prennent les remèdes sans guérir. C’est aussi le cas avec l’Aloes Vera. Mais l’inefficacité du produit peut être due à la quantité du produit. C’est pourquoi, il est conseillé de renouveler le dosage jusqu’à la guérison. Surtout qu’avec les produits naturels, il n’y a pas de risque d’overdose.

Est-ce que le fait que l’Aloes Vera soit une plante supprime aussi les risques d’effets secondaires?
Non. L’effet secondaire découle surtout de la mauvaise utilisation. L’Aloes Vera a trois parties. La partie blanche, le bord recouvert de piquants et la partie verte. Pour utiliser l’Aloes Véra, on enlève d’abord la partie blanche qui contient l’aloïne qui peut entraîner des effets secondaires car il irrite la gorge au fur et à mesure qu’on avale. De même, on jette les piquants des bords qui contiennent des substances susceptibles d’engendrer des effets secondaires comme les céphalées. C’est pourquoi il faut connaître la posologie du traitement pour chaque maladie.


Journal du Cameroun)/n

On entend souvent dire que l’Aloes Véra peut traiter des maladies graves comme le cancer ou le Sida. Que pensez-vous de ces allégations?
Je ne traite ni le sida, ni le cancer et je ne sais pas si on peut les traiter avec des plantes. Dans mon groupe, nous nous contentons de donner des conseils afin que les hommes évitent ces maladies. Nous conseillons par exemple les préservatifs et donnons des conseils pour éviter le cancer, les maladies vénériennes.

Est-ce vrai qu’il y a des maladies qu’on ne soigne pas à l’hôpital, mais seulement avec les plantes?
Pas du tout. On peut soigner toutes les maladies à l’hôpital. Le problème c’est simplement qu’il y a des organismes qui réagissent négativement avec les médicaments de l’hôpital et positivement à l’indigène.


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut