Société › Société

Incursion dans la vie des camerounais au Brésil

Arrêt à Sao Paulo, la deuxième plus grande ville après Brasilia

Le Brésil, pays-continent situé au sud de l’Amérique latine est l’un des pays les plus influents d’Amérique du sud. Devenu destination touristique grâce à ses belles plages et son paysage pittoresque, le Brésil est de plus en plus convoité grâce à son économie florissante et croissante. Cette économie qui n’a pas assez souffert de la crise internationale attire de plus en plus d’immigrants. Les immigrants arrivent de tous les horizons, chacun dans le but et l’espoir de profiter de la croissance économique de ce pays si riche en ressources naturelles (la découverte de nouveau gisement de pétrole au large des côtes brésiliennes propulsera ce pays parmi les plus grands producteurs de pétrole au monde.)

Ils s’appellent Philomène, Jean, Eric, tous ont eu le même parcours, ou du moins le même objectif au départ du Cameroun, à savoir aller tenter leur chance ailleurs afin de se refaire une nouvelle vie pleine d´avenir et d´espoir longtemps perdu. Si le Brésil est devenu le nouveau centre d´intérêt mondial à travers sa culture, sa population croissante et son essor économique, les africains sont aussi attirés par ce goût du profit. Sao Paulo, la capitale économique du Brésil reste la ville qui regroupe la plus grande majorité des camerounais en dehors de Brasilia qui est la capitale politique et où se trouvent les institutions diplomatiques parmi lesquelles l’ambassade du Cameroun avec à sa tête son Excellence Martin Mbeng, Ambassadeur nouvellement arrivé au Brésil. Si de nos jours, le Brésil reste le nouvel el dorado pour la plupart des africains (taux d´imposition réduits pour attirer les investisseurs, salaire minimum qui augmentera à partir de janvier 2010), l’une des principales raisons est aussi la loi d´amnistie (régularisation des sans-papiers) qui a bénéficié à tous ceux qui sont entrés sur le territoire brésilien avant le 1er février 2009.

Equipe locale du Cameroun

Journalducameroun.com)/n

Tous les Camerounais en situation irrégulière ont bénéficié de cette loi avec l’aide de l’ambassadeur du Cameroun au Brésil qui a facilité la tâche à ces derniers à travers le recensement et l’établissement des certificats de nationalité en bonne et due forme, documents obligatoires demandés par la Police Fédérale, qui est la Police qui s´occupe des problèmes d´immigration. Et ainsi, ces Camerounais ont pu, soit chercher un boulot, soit soit monter leurs propres affaires. De nos jours, certains d´entre eux suivent de petites formations qui pourront déboucher sur des emplois notamment en informatique, en hôtellerie, en maintenance etc… C´est le cas de Joël, un jeune footballeur camerounais de 16 ans arrivé juste en septembre pour passer les tests dans une école de foot de la place. Tests qui se sont avérés positifs au point où il est passé du niveau cadet pour être surclassé en sénior. C´est un exploit très rare dans ce grand pays de foot qu’est le Brésil de voir un africain évolué très vite de la sorte. Je me sens à l’aise ici par rapport au Cameroun où je ne voyais plus mon avenir déclare Georges, un jeune Camerounais résident au Brésil depuis bientôt 3 ans.

[i J´avais perdu tout espoir quand j’étais au Cameroun au point où j’ai préféré tenter mon aventure par le Maroc, dans le but d´entrer en Espagne. Pour me retrouver finalement en Équateur avant d´arriver à Rio de Janeiro où je me bats et parviens à « Sustentar » (Ndlr prendre en charge) ma famille comme on le dit en Portugais déclare Françoise, arrivée il y a bientôt 5 ans. Mélanie tenancière d´un restaurant de la place, Christian, propriétaire d´un magasin de vente de vêtements importés des USA ou encore Ferdinand propriétaire d´un magasin de vente de mèches naturelles brésiliennes… Tous ont le même langage et le même rêve: Parvenir à aider leurs proches restés au pays et réussir à avoir une vie digne.

Tous les samedis, les camerounais se retrouvent pour un match de football. Et en cette fin d’année, la communauté camerounaise a organisé un match amical comme tous les ans contre la communauté nigériane. c´est un match d’intrigues et de défis à l’image des matchs habituels entre les Lions Indomptables et les Aigles du Nigeria. Heureusement ce match s´est soldé comme on s’y attendait par la victoire de la Communauté Camerounaise sur celle du Nigeria, (Score du match 4-3) malgré le fait que l’arbitre était nigérian.

Ténancière d’un magasin de mèches à Sao Paulo

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut