Bvmac : la Société commerciale gabonaise de réassurance bientôt inscrite

Pas d'image

L’Etat gabonais va introduire à la bourse sous régionale, dès 2022, la Société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré). L’annonce a été faite le 12 octobre dernier à Douala à l’occasion de la semaine des investisseurs organisée par la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale(Cosumaf). En dehors de cette entreprise, le Gabon a transmis à la BVMAC la liste de deux autres sociétés dont l’identité n’a cependant pas été révélée. « Dans le cadre de la politique des États de la Cemac d’inscrire les entreprises nationales à la bourse de l’Afrique centrale, le Gabon a envoyé une liste de trois entreprises dont la SCG-Ré qui entrera en bourse dès 2022 », a déclaré Jean Claude Nbgwa.
L’introduction de cette nouvelle entité viendra porter à six le nombre de sociétés cotées sur le compartiment actions de la bourse. Un compartiment très peu dynamique où se trouvent déjà Socapalm, Safacam, SIAT Gabon, SEMC et plus récemment La Régionale. A ce jour, la capitalisation sur ce compartiment s’élève à 35 milliards de FCFA pour une capitalisation globale des titres cotés de près de 909 milliards de FCFA soit environ 1,8 % du Pib de la zone Cemac (13,13 en zone Uemoa). La SCG-Ré, filiale du Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS), est une initiative de l’Etat Gabonais et des sociétés d’Assurances du Gabon. Elle revendique aujourd’hui la place de premier réassureur de l’Afrique centrale et ambitionne se hisser dans le top 10 des réassureurs en Afrique. Pour se faire, elle a engagé depuis le début de cette année un roadshow en Afrique centrale et de l’Ouest dans le but de consolider son assise.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé