Cameroun : l’imam de N’gaoundéré calme les esprits

Pas d'image

«Les élèves musulmans du Collège Mazenod, ne seront pas obligés de porter le nouvel écusson avec l’effigie d’une croix». Cette résolution a été prise au terme des réunions présidées en début de semaine à N’gaoundéré par le ministre de l’Administration territoriale. Paul Atanga Nji a donc coupé la poire en deux pour résoudre le conflit inter-religieux qui opposait depuis la rentrée scolaire 2021, les chrétiens aux musulmans au sujet du port d’un écusson avec l’effigie d’une croix, obligatoire pour tous les élèves du collège Mazenod, un établissement privé catholique. « Le ministre a fait une intervention dans le sens de l’apaisement. J’appelle donc toute la communauté musulmane de la ville au calme afin que la paix et la cohabitation pacifique entre les peuples soit préservée » a réagi l’imam de la grande mosquée du Lamidat de N’gaoundéré.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé