Cameroun : Paul Atanga Nji menace les sociétés de gardiennage clandestines

Pas d'image

Le Préfet du département du Wouri descendra sur le terrain à Douala à partir de ce mercredi 13 octobre 2021 pour la fermeture des sociétés de gardiennage clandestines. Cette opération ciblée survient moins de deux semaines après la mise en garde du Ministre de l’administration territoriale. Le Super chef de terre avait tenu le 30 septembre dernier à Yaoundé, une séance de travail avec les Promoteurs des sociétés privées de gardiennage. Dans son discours de circonstance, le ministre a sommairement présenté le rapport qui décrit la situation actuelle de ces sociétés.
Au tableau des disfonctionnements, le membre du gouvernement a cité le non-respect des règles régissant l’exercice de cette activité, le cumul des arriérés de salaires par les agents de sécurité, la non réversion des cotisations sociales à la CNPS par certaines de ces sociétés, etc. Le Minat a invité les promoteurs à se mettre en règle. Selon le Minat, le Cameroun compte à ce jour 25 sociétés de gardiennages agréés.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé