Cameroun : un mort et des militaires sanctionnés de retour de la RCA

Pas d'image

Après avoir passé un an en République centrafricaine pour des opérations de maintien de la paix, les casques bleus de nationalité camerounaise sont de retour au bercail. A l’heure des comptes, certains militaires s’en tirent avec des sanctions de la part du haut commandement pour divers trafics. Sans préciser la nature de ces trafics et les noms des hommes en tenue sanctionnés, le ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Joseph Beti Assomo, a fait cette révélation dans l’après-midi du mardi 12 octobre 2021 à la cour d’honneur de la Brigade du quartier général de Yaoundé lors de la cérémonie de restitution de l’étendard du 7ème contingent camerounais qui a passé 12 mois en République centrafricaine pour des opérations de maintien de la paix.
Sur les 1030 militaires et gendarmes envoyés par le Cameroun, un n’est pas revenu vivant. Il s’agit de l’adjudant Halidou Koue Nassourou qui a trouvé la mort dans un accident de la circulation sur l’axe Bangui – Boali lors d’une mission d’escorte. Pour le reste, le ministre de la défense a félicité le reste des troupes pour leur comportement et le respect des consignes, faisant ainsi honneur à leur pays. Cette cuvée a été remplacée depuis le 15 septembre 2021 par le 8ème contingent camerounais pour le maintien de la paix en Centrafrique.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé