Commande de Rafale passée par l’Égypte: un méga-contrat qui tombe à pic pour Dassault

Pas d'image

La France va vendre à l’Égypte 30 avions de combat Rafale, une vente estimée à environ 4 milliards d’euros. Les appareils vont être livrés à partir de 2024. Ce méga-contrat signé entre les deux pays tombe à pic pour l’entreprise Dassault dans cette période de crise où le secteur de l’aviation est secoué par la pandémie.
Les Rafale coûteront à l’Égypte 3,75 milliards d’euros, selon le média d’investigation français Disclose qui a révélé le montant de l’opération. C’est un juteux contrat que Dassault va empocher, mais en plus il arrive au bon moment. Car en 2020 l’entreprise tricolore n’a vendu aucun avion de combat en raison de la pandémie. La signature avec l’Égypte est également une bonne nouvelle pour l’emploi, d’ailleurs la ministre des Armées Florence Parly estime que cette vente va permettre de sauvegarder jusqu’à 7 000 emplois au cours des trois prochaines années.
L’Égypte achète également des missiles et des équipements électroniques, pour un montant de 200 millions d’euros, affirme le média Disclose. Ce qui porte le montant total de l’opération à environ 4 milliards d’euros. Pour acquérir ces 30 Rafale, Le Caire va s’endetter sur une dizaine d’années auprès de différentes banques avec la garantie de l’État français.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé