Covid-19 : «Environ 15.000» professionnels soumis à l’obligation vaccinale ont été suspendus

Pas d'image

À ces chiffres s’ajoutent «entre 1500 et 2000» démissions de soignants rejetant l’obligation, a précisé Olivier Véran mercredi. Depuis l’instauration de l’obligation vaccinale pour les personnels soignants et professionnels associés, plusieurs milliers de suspensions ont été prononcées à l’encontre des récalcitrants. D’après les dernières données, communiquées ce mardi par le ministère de la Santé à l’occasion d’un point presse, 0,6% des professionnels soumis à cette obligation ont été suspendus depuis le 15 septembre.
Interrogé, le ministère de la Santé explique au Figaro que «7000 suspensions ont été comptabilisées au niveau national», un chiffre toutefois incomplet, puisqu’il se fonde sur les remontées des établissements de santé et médicosociaux aux agences régionales de santé. «Aujourd’hui, entre 50% et 60% des établissements ont procédé à cette remontée», note le ministère. En extrapolant ce chiffre «au nombre de personnes concernées par l’obligation vaccinale, on peut en déduire qu’environ 15.000 salariés sur 2,7 millions de personnels concernés […] ont été suspendus», ajoute-t-on. En outre, la proportion indiquée – 0,6% – «a pu diminuer au fil des dernières semaines», à mesure que les principaux concernés se faisaient vacciner : elle était ainsi fixée à 0,9% il y a quelques semaines


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé