Etats-Unis : le gouverneur de Californie menacé de révocation

Pas d'image

Gavin Newsom sera-t-il toujours le gouverneur démocrate de la Californie, l’État le plus peuplé de l’Union, mercredi, ou devra-t-il céder la place à un fervent défenseur de Donald Trump, l’animateur de radio afro-américain ultraconservateur de 66 ans Larry Elder? Telle est la question que se posent 40 millions d’anxieux Californiens sommés de voter en personne ou par correspondance d’ici à ce mardi pour ou contre le recall.
Cette procédure permet aux citoyens de révoquer un élu avant le terme de son mandat si les partisans de cette action, spécifique à la Californie, parviennent à recueillir assez de signatures (1.495.708 dans ce cas) pour forcer un vote par référendum. Or, au printemps, le camp républicain en a récolté plus de 2 millions. Dans l’histoire de l’État, seul le gouverneur démocrate Gray Davis a été révoqué, en 2003, pour être remplacé par le républicain Arnold Schwarzenegger.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé