Fait divers : la population met le feu au tribunal de première instance de Foumbot

Pas d'image

La tension n’est pas toujours retombée à Foumbot, dans la région de l’Ouest. La population en furie, a mis le feu au tribunal de première instance ce 3 mai 2021. A l’origine de la colère, la mort d’un détenu.
«Un vendeur de médicament mort en prison à Foumbot à cause du refus du procureur de l’admettre à l’hôpital. La population en furie a mis le feu au palais de justice. Situation chaotique en ce moment à Foumbot. Le corps déposé à l’hôpital après le décès a été récupéré par la foule et reste exposé en ce moment au carrefour maquisard. Demandez à vos proches de rentrer à la maison.
Toutes les boutiques sont actuellement fermées. La population menace de libérer les prisonniers pour brûler la prison. Selon elle, « le procureur doit partir parce qu’il est inhumain, il ne devrait pas laisser incarcérer un malade »», témoigne une source sur place.
Cameroon-Info.Net a appris que la prison de Foumbot a été envahie par des jeunes en colère et l’axe qui relie cette ville à Bafoussam, la capitale régionale, a été coupée.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé