Grève au centre des handicapés : Le mot d’ordre levé pour deux semaines

Pas d'image

Les personnels et pensionnaires du Centre national de réhabilitation des personnes handicapées de Yaoundé sont entrés en grève hier. Les employés de la formation sanitaire étaient tous vêtus de noir pour exiger, entre autres, le paiement intégral de huit mois d’arriérés de salaires et une meilleure prise en compte de leurs préoccupations professionnelles. Les pensionnaires, quant à eux, dénonçaient le fait de ne pas ressentir l’effet des subventions dont bénéficie ledit centre. Après une réunion de crise, les dirigeants  de l’hôpital ont promis de se plier aux exigences des grévistes. Le mot d’ordre de grève a donc été levé. Mais, le syndicat menant la fronde accorde un répit de deux semaines à la direction de la formation sanitaire, délai durant lequel elle devra tenir toutes ses promesses, sinon, la grève reprendra de plus belle.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé