Le Cameroun bénéficie de 131 millions de F de la part de la France pour son développement rural

Pas d'image

Le vendredi 19 novembre dernier, la convention de partenariat Fonds d’études et d’expertise technique (FEXTE) tripartite a vu le jour entre le ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), l’Agence Française de développement (AFD) et le groupe Ambre conseil initiative France. Ceci pour la réalisation d’une étude prospective sur les écosystèmes agricoles et le développement des territoires ruraux au Cameroun, à hauteur de 200 000 euros, soit environ 131 millions de Fcfa.
Cérémonie à laquelle a pris part le ministre de l’Elevage, des pêches et de l’industrie animale, Dr Taiga, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou. Selon le chef de la diplomatie Française au Cameroun, « cette convention tripartite devra permettre la réalisation de l’étude (réalisée par Ambre Conseil et Initiative France ndlr), dont il est attendu la proposition d’une vision sur l’évolution du secteur agricole et agroalimentaire orientés sur l’accroissement de la productivité des filières agricoles, faire des propositions opérationnelles de synergies d’actions basées sur les services existants et avec une vision centrée sur les acteurs, les innovations et leurs contraintes », a confié Christophe Guilhou.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé