Le Kremlin étrangle un peu plus les soutiens de Navalny

Pas d'image

Méthodiquement, implacablement, l’étau se resserre autour de l’opposition en Russie, où le pouvoir entend manifestement faire place nette avant les élections législatives de septembre prochain. Après une audience à huis clos de plus de douze heures, un tribunal de Moscou vient de désigner comme « extrémistes » les organisations liées à l’opposant emprisonné Alexeï Navalny, notamment son principal cheval de bataille, la Fondation contre la corruption (FBK), connue pour ses enquêtes retentissantes sur les malversations et le train de vie des élites russes.
« Il a été reconnu que ces organisations non seulement diffusaient volontairement des informations incitant à la haine et à l’hostilité envers les représentants du pouvoir, mais commettaient également des crimes et délits extrémistes », a déclaré un représentant du parquet après l’annonce de la décision, tombée jeudi soir. Selon les proches de l’opposant, le procureur aurait notamment affirmé que « la FBK fait descendre les gens dans la rue pour changer le pouvoir par la force avec des actions de plus en plus massives ». Les dernières manifestations à travers le pays, entre fin janvier et la mi-février, pour réclamer la libération d’Alexeï Navalny, se sont soldées par plus de 10.000 arrestations.
De la colonie pénitentiaire, à une centaine de kilomètres de Moscou, où il purge une peine de deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude, qu’il juge politique, l’opposant a aussitôt fait savoir sur Instagram qu’« (il) ne reculer(a) pas ». « On se débrouillera, on évoluera, on s’adaptera. (…). C’est notre pays et nous n’en avons pas d’autre », a ajouté la bête noire du Kremlin, victime d’une tentative d’empoisonnement l’an dernier et qui a effectué, en avril, vingt-quatre jours de grève de la faim. Don état de santé continue de susciter de l’inquiétude et Navalny, qui vient de fêter son 45e anniversaire aurait une nouvelle fois été conduit à l’hôpital ces jours derniers.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé