Licenciements à la Sosucam : les ex-employés entrent en grève

Pas d'image

Le licenciement annoncé de 250 employés pour « insuffisance professionnelle » par la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), filiale du Français Somdiaa, nourrit actuellement des tensions sur les sites de Mbandjock et Nkoteng, dans la région du Centre. Selon des informations de première main, à l’issue des négociations triparties prescrites par le ministre du Travail, Grégoire Owona, des employés ont barricadé certains bureaux et observent un mouvement de grève depuis le 15 juillet dernier provoquant ainsi l’intervention des forces de l’ordre.
Un mouvement d’humeur signifié au ministre du Travail et de la Sécurité sociale le même jour. « Nous avons l’insigne honneur de vous saisir en urgence, afin de vous informer que depuis ce matin à 6h-30, Sosucam SA connaît un mouvement d’humeur de ses 250 travailleurs licenciés du fait de la ré-capacitation de l’entreprise », écrit le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (STC), Célestin Bama.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé