Me Michele Ndoki appelle les camerounais à rejoindre le mouvement afin que les objectifs sient atteints

Pas d'image

« Tout ceci est arrivé parce que nous ne sommes pas encore assez nombreux. Si vous voulez que ça cesse, que cela n’arrive pas à d’autres personnes que moi, il faut que vous soyez beaucoup plus nombreux. Si on avait été des mmilliers, des gens n’auraient pas fui quand on m’a tirée dessus, ils n’auraient pas été étreints par la peur. Nous essayons de sauver nos vies. », a déclaré Me Michèle Ndoki à l’hôpital après l’extraction des balles qu’elle a reçues.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé