Métro à Mexico : le président promet une « enquête approfondie » et indépendante

Pas d'image

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a promis mardi une « enquête approfondie » et indépendante, sur l’accident du métro aérien à Mexico qui a fait au moins 23 morts après l’effondrement d’un pont sur une ligne ayant déjà connu des problèmes d’infrastructures et de fonctionnement.
« Il va y avoir une enquête approfondie, sans égard d’aucune sorte, pour chercher à connaître la vérité (…), à partir de laquelle la responsabilité sera établie », a déclaré M. Lopez Obrador en conférence de presse. L’enquête a été confiée au parquet fédéral et à celui de la ville de Mexico, et recevra l’appui d’experts internationaux indépendants, a-t-il précisé. La ligne 12 du métro de Mexico, où a eu lieu l’accident, a été construite puis inaugurée le 30 octobre 2012 sous le mandat du maire de l’époque Marcelo Ebrard (2006-2012).
Ce dernier est aujourd’hui le ministre des Affaires étrangères du gouvernement mexicain et un étroit collaborateur de M. Lopez Obrador. A la suite de l’accident, la presse locale a évoqué les polémiques qui avaient surgi au moment de la construction de cette ligne d’environ 25 km qui traverse le sud de la capitale, et ses problèmes récurrents de fonctionnement. La 12 est l’une des deux lignes du métro mexicain qui ne fonctionne pas sur pneumatiques à l’instar du métro parisien, mais sur voie ferrée traditionnelle.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé