Route Mora-Dabanga-Kousseri: la Banque mondiale envisage un financement supplémentaire

Pas d'image

C’est l’une des informations forte qui ressort de l’audience accordée par le ministre des Travaux publics, au Directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun. Les axes routiers Babadjou-Bamenda et Mora-Dabanga-Kousseri étaient au centre de l’audience qu’a accordé le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, au Directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Abdoulaya Seck. C’était le 11 octobre 2021. «Le Ministre des Travaux publics et moi avons parlé de l’intérêt commun de deux axes routiers: le premier, Babadjou-Bamenda et le second Mora-Dabanga-Kousseri », lance Abdoulaye Seck.
Pour le tronçon Mora-Dabanga-Kousseri, l’on apprend des services du ministère des Travaux Publics qu’il pourrait recevoir un financement supplémentaire de l’institution de Bretton Woods. En effet, le Directeur des opérations de la Banque mondiale a affirmé la détermination de son institution à accompagner le Cameroun dans la reprise de ce projet. « Nous inscrivons ce projet dans une discussion que nous avons avec le Cameroun aujourd’hui sur la stratégie de prévention des conflits et du renforcement de la résilience contre les conflits. Si cette stratégie que prépare le Cameroun est validée, les ressources seront mises à sa disposition pour contribuer au financement de la construction de cet axe Mora-Dabanga-Kousseri », confie Abdoulaye Seck. Pour se faire, des discussions ont été ouvertes avec le ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé